LA REINE DES PÉRIS

COMPOSITEUR

Jacques AUBERT
LIBRETTISTE

Louis Fuzelier
     

Comédie persane en cinq actes et un prologue, sur un livret de Louis Fuzelier (1672 - 1752), représentée à l'Académie royale le 10 avril 1725. Il y eut douze représentations.

La distribution réunissait : Mlle Lambert (Amphitrite), Tribou (l'Euphrate), Mlle Dun (la Seine) et Mlle Souris (une Fontaine) pour le prologue, Mlle Antier (La Reine des Péris), Mlle Eremans (Ermance) (Sélina, périe, confidente), Mlle Lambert (Fatime, reine de Syrie), Thévenard (Caliphe d'Egypte), Murayre (Ali, prince arabe), Dun (Le Chef des matelots), Mlle Minier (Une Matelote, une Chasseuse, une Bergère), Mlle Dun (Une Périe).

Divertissements dansés : acte I : Fête marine ; acte II : Chasseurs indiens ; acte II : Bergers et Bergères ; acte IV : l'Inconstance et sa Suite ; acte V : Suite de la Reine des péris, Arabes

Il n'y eut pas de reprise.

Une parodie du même nom, de Lesage et d'Orneval, fut jouée à la Foire en 1726.

 

Synopsis

Prologue

Le palais de Neptune

Amphitrite appelle les Fleuves à jouir de la paix dans le palais de Neptune. L'Euphrate et la Seine se disputent. L'Euphrate reproche à la Seine l'inconstance des amants français. La Seine reproche à l'Euphrate le caractère tyrannique et absolu des amours orientales. Amphitrite met fin à leur querelle et ordonne à l'Euphrate de montrer les délicatesses de l'amour en Orient. Ballet. Chant d'une Naïade.

Dans le Ginnistan, pays des péris

Acte I

Un bois percé en allées, et la mer dans l'éloignement

(1) Selina interroge la reine sur sa peine. La reine lui avoue qu'elle s'est éprise d'un mortel qu'elle n'a pu oublier. Celui-ci, Nouredin, calife d'Égypte, apparaît, accompagné d'Ali, un prince arabe. (2) Selina interroge Ali. Il lui apprend que la tempête a jeté leurs vaisseaux à la côte. Nouredin, de son côté, apprend à la reine qu'il s'est épris de la reine de Syrie, mais qu'au moment de lui déclarer son amour, le ciel s'est obscurci et la princesse Fatime a disparu à ses yeux. Depuis, celle-ci a disparu. (3) Le Chef des matelots décrit à Nouredin les merveilles du pays où ils ont abordé. La reine l'invite à oublier la princesse disparue. Mais Nouredin veut lui rester fidèle. Les matelots arrivent et organisent une fête marine devant la reine assise sur un gazon avec Nouredin, Selina et Ali. Chant de la matelote. La reine invite Nouredin à rester.

Acte II

Les jardins de la reine des péris

 (1) La reine soupire. (2) On entend un bruit de chasse. Selina apprend à la reine que le sultan part à la chasse. Celle-ci se désespère que le Sultan la fuit. Ali arrive, la reine le laisse avec Selina dont il est épris. (3) Ali est habillé en chasseur , il déclare sa flamme à Selina. Celle-ci lui répond favorablement, mais l'invite à suivre la chasse car elle doit rester auprès de la reine. (4) La reine revient en rêvant, d'un air satisfait. La reine est heureuse que la princesse de Syrie soit disparue. On voit paraître dans les airs un trône de fleurs où la princesse de Syrie est couchée et pâmée. Le trône est porté par des Génies soumis à la reine des péris. (5) Les Génies déposent le trône, et expliquent qu'ils l'ont sauvée, puis s'envolent avec le trône. La reine touche Fatime de sa baguette et dissipe son évanouissement. Elle lui promet sa protection et demande quqi elle est. Elle raconte qu'elle a été enlevée après avoir refusé l'amour d'un Génie affreux. La reine comprend qu'elle est sa rivale, et, prenant sur elle, assure à nouveau Fatime de sa protection, qui n'est pas sans remarquer son trouble. (6) La reine se lamente. (7) Ali revient de la chasse, mais la reine s'irrite de l'absence du sultan. La reine décide d'aller le retrouver. (8) Divertissement des chasseurs. Air d'une Chasseuse.

 Acte III

Au fond le palais de la reine des péris, dans un goût oriental, et sur le devant un bois de palmiers arrosé de ruisseaux

(1) Fatime, seule, pleure, puis se cache. (2) La reine veut se venger de la peine qui lui cause sa jalousie. Elle fait des figures caballistiques qui donnent à Fatime absente la ressemblance de Selina. Fatime approche sans les voir. (3) Fatime rencontre Nouredin et tressaille de joie. De son côté, Nouredin, qui ne la voit pas, se lamente. Il décide de feindre d'avoir oublié Fatime. Apercevant celle qu'il croit être Selina, il adopte un ton de froideur. Fatime ne comprend pas son attitude. Nouredin lui annonce qu'il n'aime plus Fatime. (4) Fatime se désole de son inconstance et se croit trahie. (5) Apercevant Ali, Fatime sort. Ali, croyant voir Selina, ne comprend pas sa fuite. (6) Ali s'interroge sur l'attitude de Selina et se lamente sur l'inconstance des femmes. (7) La vraie Selina survient et l'aborde gaiement. Ali ne comprend pas son revirement. Selina comprend qu'il a rencontré Fatime. Elle lui offre un divertissement des Bergers. On entend un rélude de musettes. (8) Choeur des Bergers. Air d'une Bergère.

Acte IV

L'île de l'Inconstance

(1) Nouredin et Ali ont été conduits sur l'île de l'Inconstance sur ordre de la reine, pour qu'ils abandonnent leurs amours. (2) Nouredin et Ali s'interrogent. Nouredine raconte à Ali sa rencontre avec la fausse Selina. Ali se croit trahi. (3) Ali fait des reproches à Selina. Selina invite Nouredin à oublier Fatime. Nouredin est heureux de savoir qu'elle est toujours en vie, puis se reprend, feigannt d'être indifférent. On annonce l'arrivée des amants inconstants (4) La reine arrive avant les Inconstants. Ali se place à côté de Selina., et n'est point attentif à la fête. Nouredin se promène rêveur et distrait et se retire quand l'Inconstance paraît. Choeurt des Inconstants. La reine invite à ssuivre les lois de l'Inconstance. L'Inconstance sort de la mer dans un char galant, surmonté d'un pavillon léger soutenu par des Zéphyrs. Elle danse et marque son caractère , tant par la variété de ses pas que par celles des danseurs des différentes nations qu'elle choisit alternativement.

Acte V

Une solitude affreuse, semée de rochers arides, arrosés par des torrents

(1) Nouredin resté fidèle à Fatime, crie sa douleur. Apparaît Fatime, toujours sous les traits de Selina. (2) Fatime ne comprend pas que Nouredin la fuit. celui-ci finit par avouer qu'il n'aime pas la reine, et que son coeur est à Fatime. Fatime ne comprend pas que Nouredin ne la reconnaisse pas. Elle se fait reconnaître, mais est toujours sous les traits de Selina. Nouredin comprend qu'il est victime d'un enchantement, et confie que sa rivale est la reine des péris. (3) Une nuit subite se répand dans les airs, le tonnerre gronde et les éclairs brillent. Le choeur des Dives annonce son désir de venger la reine. On voit paraître les Dives sur des nuages qui traversent les airs. Nouredin et Fatime sont effrayés. Les Dives descendent des nuages et se disposent à enlever Fatime. Nouredin s'efforce de les arrêter. (4) Les péris arrivent avec des urnes d'or où brûlent des parfums précieux et font fuir les Dives. Le désert disparaît et laisse la place à un palais magnifique, bâti et orné dans le goût des édifices du Japon. (5) La reine annonce que c'est à elle qu'ils doivent leur salut. Elle accepte de rompre l'enchantement qui tient Fatime. Elle touche Fatime avec sa baguette, et lui ôte sa ressemblance avec Selina. Nouredin reconnaît Fatime. (6) La reine veut également unir Ali à Selina. (7) Divertissement des Arabes et des Chinois, qui sortent du palais en jouant des instruments orientaux. Air italien d'un Génie. Il paraît un char dans le goût de la Chine, où se mettent les quatre amants qui partent pour la Syrie.

 

 Fuzelier expliqua dans l'Avertissement : Le public jugera par l'essai qu'on lui présente aujourd'hui, si le système fabuleux des Orientaux mérité d'occuper nos théâtres autant que la mythologie grecque et romaine. On a cru que les merveilles des Péris et des Dives pouvaient succéder aux miracles des Dieux de l'Antiquité, et aux prodiges des Enchanteurs et des Fées de la Chevalerie errante.

 

 

  Retour à la page d'accueil