ALPHÉE ET ARÉTHUSE

COMPOSITEUR

Claude-Jean-Baptiste BOËSSET
LIBRETTISTE

Bouchet
     

 

Tragédie en musique, sur un livret de Bouchet (ou Boucher), représentée devant le Roi à Fontainebleau, en octobre 1686, du 22 au 25 (un acte chaque soir).

Alphée et Aréthuse est attribuée, selon les sources, soit à Claude-Jean-Baptiste - qui n'aurait été âgé que de vingt-deux ans, soit à son père Jean-Baptiste, qui était mort en décembre 1685. Le frontispice de l'édition par Christophe Ballard en 1686 mentionne Monsieur de Boesset, Surintendant de la Musique de la Chambre du Roy, ce qui semble bien désigner Claude-Jean-Baptiste.

Personnages : Jupiter, Junon, l'Amour, un Plaisir, second Plaisir, choeur des Divinités célestes, les Jeux et les Plaisirs innocents (prologue) ; Alphée, berger, amant d'Aréthuse ; Aréthuse, nymphe de Diane, aimée d'Alphée et du dieu Faunus ; Circé, magicienne, amoureuse d'Alphée ; Diane, Faunus, l'Amour, Nymphes de Diane, Chasseurs du parti de Diane, Faunes, Bergers, Démons et Fantômes du parti de Circé

La scène est en Sicile

 

 Livret

 

Synopsis

Prologue

Le Ciel ouvert, Jupiter dans la Gloire, environné des Divinités, des Jeux et des Plaisirs

Jupiter interpelle les Plaisirs et les Jeux qui veulent quitter le séjour des Dieux pour le royaume des Lis, en se privant d'emmener l'Amour. Ce dernier leur rappelle que sans lui, « les plus beaux jours sont de fâcheuses nuits ». Un Second Plaisir répond qu'ils iront, conduits par la Sagesse, chez le plus grand des mortels pour lui donner de beaux jours. Junon reconnaît que les Plaisirs et les Jeux ont raison d'aller servir un Mortel dont la gloire égale celle des dieux.

 Acte I

(1) Diane convie sa troupe à goûter le repos, sans craindre l'Amour retenu par Jupiter. Danse des Nymphes et des Chasseurs.

(2) Aréthuse vient chercher le secours de Diane : l'Amour est revenu, et elle est poursuivie par le berger Alphée et le dieu Faunus. Diane invite la Nymphe à mieux résister à l'Amour. Le Choeur réaffirme sa volonté de ne pas se soumettre à « l'ennemi de la paix ».

(3) Circé se demande comment résister au dieu Amour, et rappelle à Diane qu'elle eut elle-même une passion pour Endymion. Aréthuse conclut que c'est lorsqu'il flatte le plus que l'Amour peut nuire le plus, et qu'il faut le fuir.

(4) Circé, amoureuse d'Alphée, essaye de se rassurer de l'attitude d'Aréthuse.

(5) Circé voit Alphée qui cherche à l'éviter, et convie les fantômes à couper le chemin du berger vers Aréthuse. Alphée ne se laisse pas influencer. Circé lui reproche sson ingratitude. Alphée préfère mourir qu'être infidèle. Circé promet de se venger.

Acte II

(1) Faunus exprime son dépit d'aimer sans retour, et se plaint qu'un mortel lui soit préféré. Le Choeur lui suggère de rompre sa chaîne.

(2) Circé tente de rassurer Faunus et l'incite à tenter à nouveau sa chance. Faunus lui demande de l'aider à séduire Aréthuse. Circé accepte, heureuse de pouvoir se venger.

 

 

 

 

  Retour à la page d'accueil