LES VOYAGES DE L'AMOUR

COMPOSITEUR

Joseph Bodin de BOISMORTIER
LIBRETTISTE

Charles-Antoine le Clerc de la Bruère
 

Opéra-ballet, sur un livret en quatre actes de Charles-Antoine le Clerc de la Bruère (1716 - 1754), représenté à l'Académie royale de musique, le 6 avril 1736. Boismortier dédia l'oeuvre au prince de Carignan (1690 - 1741), membre de la maison de Savoie, alors directeur de l'Opéra.

Le Bruère, futur librettiste du Dardanus de Rameau, en était à son premier essai dans l'opéra-ballet.

Distribution :

La chorégraphie avait été réalisée par Michel Blondy.

Pierre Jélyotte

L'oeuvre n'eut guère de succès. L'entrée La Ville, en ayant eu moins que les autres, fut remplacée par une nouvelle, du même nom, à partir du 4 juin 1736, avec Chassé (Adherbal, Tyrien), Tribou (L'Amour, déguisé en Tyrien sous le nom d'Alcidon), Mlle Fel (Dircé (Tyrienne), Mlle Le Maire (La Prêtresse de l'Amour).

Il n'y eut pas de reprise.

   

Argument :

Las de faire des heureux, sans l'être lui-même , l'Amour voudrait enfin le devenir et trouver un cur qui l'aimât sincèrement. Ce motif le détermine à visiter le village, la ville et la cour.

Le Village

Au premier acte, on le voit au village , déguisé en berger sous le nom de Sylvandre, il essaie d'attendrir Daphné, jeune bergère qui n'a point encore aimé. Elle doit distribuer le prix des jeux qu'on va célébrer en l'honneur de l'Amour lui- même , ce qui fait dire au faux Sylvandre :

Vous allez couronner le vainqueur de nos jeux :

Qu'une main si charmante embellira sa gloire !

Ah ! s'il fallait chanter l'éclat de vos beaux yeux ,

Je serais sûr de la victoire.

Cette scène se termine par un aveu réciproque, et l'acte, par le couronnement de l'Amour, qui a élé déclaré vainqueur.

La Ville

Il paraît ensuite à la ville, sous le nom d'Alcydon. Il y devient rival de lui-même, en faisant savoir à Lucile que l'Amour soupire pour elle. La constance de la jeune fille ne résiste point à cette épreuve. Alcydon est sacrifié, et se venge de la coquette en se faisant connaître.

La Cour

Enfui , dans le troisième acte, l'Amour, sous le nom d'Emile, se présente à la cour d'Auguste : il rend des soins à Julie, et a pour rival Ovide. Celui-ci, rebuté en apparence, obtient des faveurs secrètes. Il ne le dissimule point au faux Emile.

Le Retour de l'Amour

Alors l'Amour prend la résolution de retourner à Daphné, la seule qu'il ait trouvée sincère : il se fait connaître, et couronne sa constance. C'est le sujet du quatrième acte.

L'auteur fit quelques changements au second et au troisième : il donnait, dans ce dernier, un Empereur pour rival à l'Amour, et dans l'autre, Maderbal, tyran dont il est l'ami.

(Annales dramatiques - 1812)

 

124me Opé. Les paroles de ce Ball. sont de La Bruere, & la musique de M. Boismortier ; il est composé de quatre entrées & d'un Prologue & c'est le premier Opéra de ces Auteurs. Il fut représenté pour la premiere fois le 3 Mai 1736, & est gravé partition in-4°. les vers en sont des plus lyriques. Le Prologue se passe dans les Jardins de Cythere entre l'Amour, la Volupté, les Graces & Zéphire qui invite Cupidon à se blesser de ses propres traits, pour éprouver lui-méme le plaisir d'aimer ; ce Dieu lui répond qu'il voudroit trouver un coeur fidele : Zéphire lui conseille de parcourir le Village, la Ville & la Cour, pour trouver ce coeur qu'il souhaite ; l'Amour y consent, & c'est ce qui fait le sujet du Poëme, dont la quatrieme entrée est intitulée le Retour : mais il a beau voyager & se transformer, le Village seul lui offre un objet constant. La troisieme entrée de ce Ballet, qui se passoit à la Cour d'Auguste, où l'Amour, sous le nom d'Emile, paroissoit épris de la fameuse Julie, n'ayant pas plu comme les autres, les Auteurs y en substituerent une autre en très-peu de tems, & en cet état cet Opéra fut représenté dix-huit fois. Il n'a cependant point été encore remis. (de Léris - Dictionnaire des Théâtres)

 

 Synopsis

Prologue

Les Jardins de l'Amour à Cythère. L'Amour couché sur des fleurs, avec à ses côtés les Grâces et la Volupté

Zéphyre propose à l'Amour de tomber lui-même amoureux. Ils décident de quitter Cythère, à la recherche d'un coeur fidèle, digne de fixer l'Amour

 Acte I : le Village

Une Prairie. L'Amour déguisé en berger sous le nom de Sylvandre, Zéphyre également déguisé en bergers.

L'Amour avoue à Zéphyre qu'il espère pouvoir convaincre Daphné de l'aimer. Mais celle-ci craint les dangers de l'amour. Thersandre, le juge des Jeux, annonce un concours pour lequel Vénus propose un prix. Hilas, puis Sylvandre chantent un Hymne à l'Amour. La couronne revient à Sylvandre, qui lui est remise par Daphné.

Acte II : la Ville

Une solitude sauvage, avec d'un côté la mer, de l'autre une Grotte où habite un Astrologue

L'Amour est amoureux de Lucile. Sous le nom d'Alcidon, il va voir l'Astrologue que Lucile doit venir consulter. Beroé conseille l'inconstance à Lucile, mais celle-ci veut rester fidèle à Alcidon. Béroié et Lucile viennent consulter le Devin. On voit arriver les Génies élémentaires, Sylphes, Gnômes, Ondains, Salamandres. Le ciel s'obscurcit. Le Devin apprend à Lucile que l'Amour soupire pour elle. Lucile est décidée à abandonner alcidon pour l'Amour. Arrive Alcidon. Lucile paraît réticente et lui demande de l'oublier. L'Amour se révèle à Lucile qui, honteuse, comprend qu'elle a perdu Amour.

 Acte III : la Cour

Une salle du palais d'Auguste, préparée pour une fête

 L'Amour, déguisé en courtisan romain, sous le nom d'Emile, pense être aimé de la princesse Julie, mais craint qu'elle reste attachée au galant Ovide. L'Amour félicite Ovide de connaîtrel'art d'aimer. Ovide lui apprend qu'il vient voir la princesse en secret au cours d'une fête. Ovide et Julie, tous deux masqués, se rencontrent en secret, mais sont découverts par Emile qui arrête la princesse. Celle-ci fint par se démasquer et avoue à Emile qu'elle ne l'aime plus. L'Amour décide de retourner vers sa bergère, simple mais sincère.

Acte IV : le Retour

Le palais de l'Amour. Les Zéphyrs apportent Daphné endormie sur un nuage

Daphné se réveille et pense à Sylvandre. Zéphyre lui apprend qu'elle est dans le palais de l'Amour, et qu'on va fêter le mariage de Sylvandre. Daphné reproche à ce dernier son inconstance. L'Amour lui révèle qui est en fait Sylvandre. On fête leur hymen.

 

 

 

 

  Retour à la page d'accueil