THE SECULAR MASQUE

COMPOSITEUR

William BOYCE
LIBRETTISTE

John Dryden
 

DATE
DIRECTION
EDITEUR
NOMBRE
LANGUE
FICHE DETAILLEE
1998
Graham Lea-Cox
Gaudeamus
1
anglais

The Secular Masque (vers 1747, livret de John Dryden) fut exécuté spécialement dans le cadre d'un festival Boyce monté à Cambridge en juillet 1749 (il y reçut des diplômes universitaires).  

Le livret est le dernier ouvrage écrit par John Dryden, en 1700.

John Dryden (1631 - 1700)

 

"Comme son nom l’indique, il s’agit là d’un " mask " dans la plus pur tradition britannique, avec quant même une très nette influence des opéras et autres oratorios du maestro Händel. L’influence se fait sentir dès l’entrée du premier personnage, tout en " rudesse ", et ne fait que se confirmer par la suite : les airs sont virtuoses, entraînant, ou songeurs, l’écriture est bondissante, et fait nettement penser aux pastorales haendéliennes, notamment "L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato", dont un air en est calqué. L’intervention des choeurs est nombreuses, et suivent directement les airs (à l’instar de l’ouvrage suscité). Ajouter à cela le déploiement d’une riche palette sonore, avec un sens certain du décorum, et vous aurez trouvé l’héritier de la tradition haendélienne. Si l’on vous dit en plus que le ténor créateur de l’ouvrage, et à qui échoit la majorité des pages, fut John Beard, le favori de Händel, vous aurez tout compris ! " ( http://handel.free.fr/baroque.htm)

 

 

 

  Retour à la page d'accueil