LA NYMPHE DE VERSAILLES

ou La Nymphe de la Seine

COMPOSITEUR

Bernard de BURY
LIBRETTISTE

Marguerite de Lussan
     

Divertissement pour le roi, sur un livret de Mlle Marguerite de Lussan (*), représenté à Versailles, le 19 mars 1746.

Le divertissement fut nommé par erreur Nymphe de la Seine dans le Mercure d’avril 1746

Il fut repris le 15 avril suivant.

(*) Marguerite de Lussan (1682 - 1758). Protégée du duc de Soissons, elle fit de bonnes études et se mit à écrire sur les recommandations de Huet. Intelligente et instruite, il n'y a pas de raison de lui ôter le mérite de ses histoires romancées, agréablement écrites. Auteur notamment d'ouvrages historiques.

Marguerite de Lussan

 

Le Mercure de France nota : on a exécuté pour la deuxième fois la Nymphe de la Seine, divertissement de la composition de M. Buri, Maître de Musique de la Chambre du Roi. Ce divertissement n'a pas reçu moins d'applaudissemeut la seconde fois que la première ; la Reine l'a redemandé , voilà son juste éloge.

 

 

 

 

 

  Retour à la page d'accueil