L'opéra baroque


Les compositeurs


Antonio CALDARA

1670 (Venise) - 28 décembre 1736 (Vienne)

Antonio Caldara

ACHILLE IN SCIRO

-

ADRIANO IN SIRIA

livret de Pietro Metastasio - représenté au Hoftheater de Vienne le 9 novembre 1732, à l'occasion de la fête de l'empereur Charles VI

AMALASUNTA

livret de Nicodemo Blinoni - représenté au château Questenberg, à Jaromerice, en 1726

AMOR NON HA LEGGE

L'Amour n'a pas de loi - favola pastorale - livret de Nicodemo Blinoni - représenté à Jaromerice, au château Questenberg, en 1728

L'ANAGILDA

Anagilda o vero La fede ne' tradimenti - dramma per musica en trois actes - livret en trois actes de Girolamo Gigli, d'après Storia della perdita e riacquisto della Spagna de Bartolomeo De Rogatis - représenté avec l'intermezzo Dorina e Grullo, au palazzo Ruspoli de Rome, le 4 janvier 1711 - avec Anna Maria De Piez, soprano (Anagilda), Caterina Petrolli, contralto (Elvira), Giovanni Maria Morosi, castrat soprano (Ferdinando), Giovanni Battista Minelli, castrat alto (Garzia), Annibale Fabbri, castrat alto (Dorina, 1° intermezzo), Giovanni Battista Cavana, basse (Grullo, 2° intermezzo)}

ANDROMACA

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au teatro della Favorita de Vienne, le 28 août 1724

APOLLO IN CIELO

componimento da camera en un acte - livret de Pietro Pariati - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1720

L'ARGENE

trattenimento per musica - livret en trois actes de Paolo Emilio Badi - représenté en 1689 à l' Accademia ai Saloni de Venise

L'ARMINIO

livret d'Antonio Salvi - représenté au teatro San Agostino de Gênes en 1705

L'ASILO D'AMORE

festa teatrale - livret en un acte de Pietro Metastasio - représenté à Linz, le 28 août 1732

ASTARTO

livret d'Apostolo Zeno et Pietro Pariati - représenté à la cour de Salzbourg, le 4 octobre 1725

ASTROLOBO E LISETTA

représenté à Rome, en 1711

ATAMO HUOMO VECCHIO E PALANCHA GIOVE

représenté à Vienne, en 1721

L'ATENAIDE

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté à Barcelone, en 1709 - passe pour avoir été composé pour le chanteur Amadori - repris au Hoftheater de Vienne, le 19 novembre 1714 - en collaboration avec Francesco Gasparini et Andrea Fiore

BARLAFUSO E PIPA

intermezzo en trois parties pour Il Costantino de Lotti - livret de Francesco Rinaldo Cantù - représenté au Hoftheater de Vienne, le 19 novembre 1716

CAIO MARZIO CORIOLANO

livret de Pietro Pariati - représenté au teatro della Favorita de Vienne, le 28 août 1717 - Argument : le livret fait référence à Cneius Marcius Coriolanus, héros de la lutte de Rome contre les Volsques entre 488 et 486 av. JC. Général romain, il s'empara de la ville volsque de Corioli. Il attira la haine du peuple et fut banni, l'obligeant à se réfugier chez les Volsques, avec lesquels il vint assiéger Rome. Sa mère Veturia et son épouse Volumnia le convainquirent de lever le siège.

CAIO FABRIZIO

livret d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 13 novembre 1729 - argument : Caius Fabricius, consul de 282 à 278 av. J.C., pendant la guerre des Romains contre les Grecs de Pyrrhus, puis censeur, se signala par son incorruptibilité et ses qualités militaires

CAMAIDE, IMPERATORE DELLA CINA

overo Li figliuoli rivali del padre - livret en trois actes de Domenico Lalli - représenté à la cour de Salzbourg, le 4 octobre 1722

CHI S'ARMA DI VIRTU VINCE OGNI AFFETTO

Qui s'arme de vertu est vainqueur de tout sentiment - livret de I. Buonaccorsi - représenté à Rome en 1709

LE CINESI

festa teatrale - livret de Pietro Metastasio - représenté à la cour de Vienne, en 1735

CIRO RICONOSCIUTO

livret en trois actes de Pietro Metastasio - représenté Giardino della Favorita à Vienne, le 28 août 1736, à l'occasion de l'anniversaire de l'impératrice Elizabeth - Personnages : Astiage, Mandane, Ciro, Arpago, Arpalice, Mitridate, Cambise

LA CLEMENZA DI TITO

-

LA CONCORDIA DE' PIANETI

componimento teatrale en un acte - livret de Pietro Pariati - représenté à Znojmo, le 19 novembre 1723

LA CONTESA DEI NUMI

-

LA CORONA D'IMENEO

festa per musica - livret en trois actes de Giovanni Claudio Pasquini - représenté à la cur de Vienne, le 13 mars 1728

LA COSTANZA IN AMOR VINCE L'INGANNO

La Constance en amour est vainqueur de la tromperie - représenté à Mantoue en 1701

IL COSTANTINO

livret d'Apostolo Zeno - représenté à Vienne, en 1716

DAFNE

-

IL DEMETRIO

livret de Pietro Metastasio - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1731, à l'occasion de la fête de l'empereur Charles VI - Personnages : Cleonice, Alceste, Fenicio, Olinto, Barsene, Mitrane

DEMOFOONTE

livret en trois actes de Pietro Metastasio - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1733, à l'occasion de la fête de l'empereur Charles VI - Personnages : Demofoonte, Dircea, Creusa, Timante, Cherinto, Matusio, Adrasto, Olinto - livret

DIALOGO TRA LA VERA DISCIPLINA ED IL GENIO

festa di camera - livret en un acte de Giovanni Claudio Pasquini - représenté au teatro della Favorita de Vienne, le 15 octobre 1730

I DISINGANNATI

-

DON CHISCIOTTE IN CORTE DELLA DUCHESSA

opera serioridicola - livret en cinq actes de Giovanni Claudio Pasquini - représenté au Teatrino de Corte de Vienne, le 5 février 1727

DORINA E GRULLO

représenté à Foligno, en 1721

I DUE DITTATORI

livret d'Apostolo Zeno - représenté à Vienne, en 1726

LA DULCINEA E CUOCO

intermezzo - représenté à Naples, en 1715

I DUE DITTATORI

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1726

GLI EQUIVOCI NEL SEMBIANTE

livret de Domenico Filippi Contini - représenté au teatro Nuovo de Casale en 1703

GLI ECCESSI DELL'INFEDELTA

livret en trois actes de Domenico Lalli - représenté à Salzbourg, en 1720

ENONE

livret d'Apostolo Zeno d'après L'Epitia de Giovanni Battista Giraldia - représenté Giardino della Favorita, à Vienne, le 28 août 1730

L'ETEARCO

livret de Silvio Stampiglia - représenté à Salzbourg, en 1726

EURISTEO

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté à la cour de Vienne, le 16 mai 1724

FARNACE

livret en trois actes de Lorenzo Morani - représenté au teatro San Angelo de Venise en 1703

IL FINTO POLICARE

tragicommedia per musica - livret en trois actes de Pietro Pariati - représenté Salzbourg, en 1724

LA FORZA DELL'AMICIZIA

ou Pilade e Oreste - livret de Giovanni Claudio Pasquini - représenté à Graz, le 17 août 1728

IL GERMANICO MARTE

représenté à Salzbourg, le 4 octobre 1721

GHIRLANDA DI FIORI

-

GIANGUIR, IMPERATORE DEL MOGOL

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1724

IL GIUBILO DELLA SALZA

festa - livret de R. M. Rossi - représenté à Salzbourg, en 1716

GIUNIO BRUTO OVVERO LA CADUTA DEI TARQUINI

Junius Brutus ou la Chute des Tarquins - livret de Giacomo Sinibaldi - composé en 1711, peutêtre pas représenté - acte II de Caldara - en collaboration avec Carlo Francesco Cesarini (acte I) et Alessandro Scarlatti (acte III) - non représenté - Brutus Lucius Junius, neveu de Tarquin le Superbe, chassa les Tarquins de Rome et établit la République en 509 av. JC

IL GIUOCO DEL QUADRIGLIO

-

LE GRAZIE VENDICATE

Les Grâces vengées - festa teatrale - livret de Pietro Metastasio - représenté à Vienne, le 28 août 1735 - pièce de circonstance, à trois personnages (Euphrosine, Aglaia, Talia) pour la naissance de la princesse Elisa

GRESPILLA E FANFARONE

représenté à Salzbourg, en 1721

IFIGENIA IN AULIDE

livret en trois actes d'Apostolo Zeno d'après Euripide - représenté au Hoftheater de Vienne, le 5 novembre 1718

IMENEO

pastorale - livret de Pietro Pariati - représenté à Barcelone, en 1708 - nouvelle version sur un livret d'Apostolo Zeno - représentée au Giardino della Favorita, à Vienne, le 28 août 1727

L'INGANNO TRADITO DALL'AMORE

livret en trois actes d'Antonio Maria Lucchini - représenté au palais de l'archevêque de Salzbourg, en 1720

L'INGRATITUDINE CASTIGATA

L'Ingratitude punie - livret en trois actes de Francesco Silvani - représenté à Rome en 1709 - repris à Vienne en 1737

L'INIMICO GENEROSO

L'Ennemi généreux - représenté au teatro Malvezzi de Bologne, en 1709

LISETTA ED ASTROBOLO

représenté à Vienne, en 1730

LIVIA

festa teatrale - livret de Giovanni Claudio Pasquini - représenté au Hoftheater de Vienne, le 19 novembre 1731

LE LODI D'AUGUSTO

festa da camera - livret de Giovanni Claudio Pasquini - représenté au teatro della Favorita de Vienne, le 1er octobre 1734

LUCIO PAPIRIO DITTATORE

livret d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1719, pour la fête de Charles VI, à la demande de l'impératrice Elisabeth-Christine - repris au Teatro San Giovanni Grisostomo de Venise, en 1721

MADAME ED IL CUOCO

représenté à Vienne, en 1724

IL MAGGIOR GRANDE

componimento per musica da camera en un acte - livret de Pietro Pariati - représenté à la cour de Vienne, le 1er octobre 1716

LA MARCHESINA DI NANCHIN

livret de Domenico Lalli - représenté à Salzbourg, en 1722

DER MENSCHENFEIND

voir I Disinganatti

MERCURIO, ADONE, VENERE

représenté à Milan, en 1711

MITRIDATE

livret en cinq actes d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1728, à l'occasion de la fête de Charles VI

IL NATALE D'AUGUSTO

livret en trois actes de Giovanni Claudio d'après les Métamorphoses d'Ovide - représenté au teatro della Favorita le 1er octobre 1733

IL NATALE DI MINERVA

feste per musica - livret en trois actes de Giovanni Claudio Pasquini - représenté à Vienne, en 1729

IL NATALE DI MINERVA TRITONIA

livret de en trois actes Giovanni Claudio Pasquini - représenté au Giardino della Favorita à Vienne, le 28 août 1735

NIGELLA E TIRSI

pastorale - livret en trois actes de Giovanni Claudio Pasquini - représenté à Vienne, en 1726

NITOCRI

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au teatro della Favorita de Vienne, le 30 août 1722

IL NOME PIU GLORIOSO

componimento da camera en un acte - livret de Pietro Pariati - représenté à Barcelone, le 4 novembre 1709

L'OLIMPIADE

livret en trois actes de Pietro Metastasio - représenté à Vienne, le 28 août 1733 - personnages : Clistene, roi de Sicione, père d'Aristea (contralto), Aristea, fille de Clistene, amante de Megacle (soprano), Argene, dame crétoise, en habit de bergère sous le nom de Licori, amante de Licida (soprano), Licida, crû fils du roi de Crète, amant d'Aristea et ami de Megacle (contralto), Megacle, amant d'Aristea, ami de Licida (soprano), Aminta, précepteur de Licida (basse), Alcandro, confident de Clistene (ténor) - la scène se passe dans la campagne d'Élide, à proximité d'Olympie

L'ORACOLO IN SOGNO

livret en trois actes de Francesco Silvani - représenté le 6 décembre 1699 à Mantoue

ORMISDA RE DI PERSIA

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1721, à l'occasion de la fête de l'empereur Charles VI

ORNOSPADE

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1727

PARIDE SULL'IDA

ou Gli amori di Paride con Enone - favola pastorale - représenté à Mantoue en 1704

LA PARTENOPE

livret en trois actes de Silvio Stampiglia - représenté à Mantoue en mai 1701 - reprise au teatro San Giovanni Grisostomo de Venise en 1707 - il est admis que Haendel assistait à la représentation, lors de son premier séjour à Venise

LA PAZIENZA DI SOCRATE CON DUE MOGLI

La Patience de Socrate avec deux femmes - scherzo drammatico - livret de Niccolo Minato - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1731 - ouverture et premier acte de Caldara - deuxième et troisième acte de Reutter.

PIMPINONE E VESPETTA

représenté à Rome, en 1711

IL PIU BEL NOME

componimento da camera en un acte - livret de Pietro Pariati - représenté à Barcelone, en août 1708, pour l'ouverture du Teatro de la Santa Cruz

LA PROMESSA SERBATA AL PRIMO

livret en trois actes - représenté au teatro SS Giovanni e Paolo de Venise en 1697

PSICHE

componimento da camera en un acte - livret d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheatre de Vienne, le 19 novembre 1720

SANCIO PANSA, GOVERNATORE DELL'ISOLA BARATTARIA

-

SCIPIONE NELLE SPAGNE

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1722

SCIPIONE AFRICANO IL MAGGIORE

festa di camera - livret en un acte de Giovanni Claudio Pasquini - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1735

IL SELVA ILLUSTRATA DEL MERITO

livret de G. Biavi - non représenté

IL SELVAGGIO EROE

Le Héros sauvage - tragi-comédie pastorale - livret du comte Girolamo Frigimelica Roberti - représenté au teatro San Giovanni Grisostomo de Venise, le 20 novembre 1707

SEMIRAMIDE IN ASCALONA

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au Giardino della Favorita, à Vienne, le 28 août 1725, dans des décors de Giuseppe Galli-Bibiena - avec Faustina Bordoni dans la distribution

SIRITA

livret en trois actes d'Apostolo Zeno - représenté au teatro della Favorita de Vienne, le 21 août 1719, à l'occasion du mariage de Frédéric Auguste de Saxe, devenu Auguste III de Pologne (1696 - 1763), avec Marie Josèphe (1699 - 1757), fille de l'empereur d'Autriche Joseph Ier de Habsbourg (1678 - 1711). Le même jour fut chantée la cantate l'Istro de Francesco Conti

SOFONISBA

livret en trois actes de Francesco Silvani, d'après la pièce de Pierre Corneille, représentée à l'Hôtel de Bourgogne, en 1663 - représenté au teatro San Giovanni Grisostomo de Venise en 1708 - le livret fait référence à Sophonisbé, fille d'Hasdrubal, épouse du roi numide Syphax, tombée aux mains de Massinissa, allié des Romains ; Scipion exigeant qu'elle lui soit livrée, elle préféra s'empoisonner - le livret respecte toutefois le lieto fine habituel

IL TEMISTOCLE

livret de Pietro Metastasio - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1736

TEODOSIO

livret de V. Grimani - représenté à Hambourg, en 1718

IL TIRIDATE OSSIA LA VERITA NELL'INGANNO

livret en trois actes de Francesco Silvani - représenté Teatrino di Corte de Vienne, le 11 novelbre 1717

TIRSI

opéra pastoral - livret en cinq actes d'Apostolo Zeno - représenté au teatro San Salvatore de Venise à l'automne 1696 - acte II de Caldara, les autres de Lotti et Ariosti

TITO E BERENICE

livret en trois actes de Sigismondo Capece et de Pietro Ottoboni - représenté à Rome, au Teatro Capranica, le 10 janvier 1714

IL TRIONFO D'AMORE

représenté à Rome en 1709

IL VENCESLAO

livret en cinq actes d'Apostolo Zeno - représenté au Hoftheater de Vienne, le 4 novembre 1725, à l'occasion de la fête de l'empereur Charles VI - décors de Giuseppe Galli-Bibiena - avec Faustina Bordoni dans le rôle de Lucinda

LA VERITA NELL'INGANNO ou ARSINOE

livret de Francesco Silvani - représenté à Salzbourg, le 15 novembre 1727

ZAIRA

livret en trois actes de Francesco Silvani - représenté à Vienne, en 1719

 

  Très fécond compositeur vénitien d'opéras et d'oratorios, qui devint en 1716 vice-Kapellmeister de la cour impériale de Vienne sous l'autorité de Fux. Caldara servit comme enfant de choeur sous l'autorité de Giovanni Legrenzi à San Marco, où il apprit également la composition, la viole de gambe, le violoncelle et les instruments à clavier. Il publia ses premières oeuvres - sonates en trio et cantates pour soliste - dans les années 1690.

Sa nomination en 1699 au poste de maestro di cappella da chiesa e dal teatro par Ferdinando Carbo, duc de Mantoue, décida de sa carrière pour les productions d'opéras à sa cour ; le duc dépensait des sommes énormes, et Caldara eut les mains libres pour faire fructifier ses talents de compositeur dramatique (mais sa musique pour Mantoue n'a que très peu survécu). Il fut autorisé à travailler à Venise, Florence, Gênes et Rome, et accompagna peut-être le duc à Paris en 1704. En 1708, il quitta Mantoue pour Rome, où son oratorio de carême Il martino di Santa Catarina fut exécuté (vraisemblablement en la présence et avec l'assistance d'Alessandro Scarlatti, C. F. Cesarini, Bernardo Pasquini, Corelli et même Haendel) au palais du cardinal Ottoboni.

Espérant un poste de cour à Madrid ou à Vienne, Caldara partit immédiatement pour Barcelone, à la cour du prétendant autrichien Charles III, où son Il piu bel nome (texte de Pariati) eut l'honneur d'être le premier opéra italien représenté en Espagne. Il n'en garda pas moins ouvertes ses options italiennes : son opéra Sofonisbe (texte de Silvani) fut monté plus tard, dans l'année 1708, au Teatro San Giovanni Grisostomo de Venise.

Il retourna à Rome, devint maestro di cappella du marquis Ruspoli - poste convoité par le jeune Haendel - et passa plusieurs années à son service. Stimulé par les musiciens à sa disposition, Caldara composa une grande quantité de cantates pour soliste et en duo, quatre opéras, trois intermezzos et dix oratorios. Il enrichit graduellement son style vénitien de tournures galantes, utilisant de préférence des orchestres plus réduits, des textures favorisant le registre soprano, des rythmes de danse et des parties vocales coloratures conçues mstrumentalement.

A la mort soudaine de l'empereur Joseph Ier en 1711, Caldara estima prudent de renouer avec Charles III - appelé à devenir l'empereur Charles VI - à son retour d'Espagne via l'Italie du Nord. Caldara se rendit à Vienne en 1712, mais y trouva M. A. Ziani et J. J. Fux solidement installés dans les deux postes musicaux les plus importants. Lors de son voyage de retour, il s'arrêta à Salzbourg, où il fut bien reçu. Ziani mourut en 1715, et son successeur au poste de Kapellmeister fut Fux, ce qui laissa vacant celui de vice-Kapellmeister. Tout naturellement, le choix tomba sur Caldara, qui en 1716 retourna à Vienne, s'arrêtant de nouveau à la cour de Salzbourg (à laquelle de 1716 à 1727 il envoya tous les ans un nouvel opéra).

En tant qu'assistant de Fux, Caldara fut largement libéré de ses obligations de compositeur liturgique, et son aisance technique lui permit d'assumer à l'extérieur des tâches fort lucratives. Il fut chargé de composer tous les ans des opéras pour la fête de l'empereur, pour le carnaval à partir de 1726, et tous les deux ans pour la fête de l'impératrice. A partir de 1718, il mit en musique tous les nouveaux livrets d'opéras du poète de cour Apostolo Zeno et, à partir d'environ 1725, tous ses nouveaux livrets d'oratorios (drammi sacri). Influencé par Fux, et sous la pression de l'empereur, il modifia de nouveau son style compositionnel, qu'il enrichit de nouvelles tournures contrapuntiques. Mais ce fut Fux qui fournit l'opéra Costanza e Fontezza pour le couronnement de l'empereur comme roi de Bohème à Prague en 1723. Caldara dirigea néanmoins les représentations à Prague. Dans les années 1730, Métastase ayant succédé à Zeno, Caldara mit en musique plusieurs de ses livrets d'opéras et d'oratorios - ainsi que les livrets d'oratorios envoyés chaque année par Zeno de Venise (jusqu'en 1737). (Guide de la Musique baroque)

 

Pour en savoir plus :

http://www.goldbergweb.com/fr/history/composers/10403.php

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Antonio_Caldara

 

 

Retour à la page d'accueil