L'opéra baroque

Les librettistes de Cavalli

 retour à la page

Aurelio Aureli

(1652 ? - 1708)

Eliogabale (1668), Erismena (1655)

Poète vénitien, né à Murano, fournit une quarantaine de livrets, notamment à Alessandro Scarlatti (Massimo Pupieno - 1695), Agostini, Pallavicino, Sartorio (Orfeo - 1672)

 Gian Francesco Busenello

(1598 - 1659)

La Prosperita di Giulio Cesare dittatore (1646), Gli Amore d'Apollo e di Dafne (1640), La Didone (1641), Statira principessa de Persia (1655)

Fils d'avocat, avocat lui-même à Venise. Admis dans l'Académie des Incogniti. Fournit le livret de L'Incoronazione di Poppea de Monteverdi (1642). Mort près de Padoue.

G. F. Bussani

Massenzio (1673)

-

Francesco Buti

(? - 1682)

Ercole amante (1662)

Juriste, secrétaire du cardinal Antonio Barberini, neveu du pape Urbain VIII. En 1645, suit les Barberini - en disgrâce, après l'élection du pape Innocent X, de la famille des Pamphili - à Paris, auprès de Mazarin, en 1645. En charge des musiciens italiens à la cour, il fournit le livret de l'Orfeo de Luigi Rossi en 1647, des Nozze di Peleo e di Teti de Carlo Caproli (1654). Mazarin le récompensa par la nationalité française et une riche pension.

Giacinto Andrea Cicognini

Giasone

Fournit le livret de l'Orontea de Cesti (1649)

Giovanni Faustini

(1620 - décembre 1651)

La Calisto (1651), Doriclea (1645), Egisto (1643), Elena (1659), Eritrea (1652), Euripo (1649), L'Oristeo (1651), L'Ormindo (1644), La Rosinda (1651), Il Titone (1645), La Virtu degli strali d'amore (1642)

Librettiste attitré de Cavalli de 1642 à 1651.

Directeur du théâtre San Appolinare à Venise de mai 1650 à sa mort.

 

Giovanni Battista Fusconi

Amore innamorato (1642)

-

Cristoforo Ivanovich

(1628 - 1689)

Coriolano (1669)

D'origine dalmate, occupa les postes de sotto-canone en 1676, puis de canone, en 1681, à San Marco de Venise. Fournit le livret de La Circe à P.A. Ziani (1665). Historien du théâtre.

Francesco Melosio

L'Orione

-

Niccolo Minato

(vers 1630 - 1698)

Antioco (1659), Artemisia (1656), Muzio Scevola (1665), Orimonte (1650), Pompeo Magno (1666), Scipione l'Africano (1664), Xerse (1654)

Avocat à Venise, devint librettiste et impresario en dirigeant le théâtre San Salvatore à partir de 1665. En 1669, il quitta Venise pour Vienne, comme poète de la cour impériale de Léopold Ier. A Vienne, il fournit plus de cent-soixante-dix livrets d'oeuvres lyriques et quarante d'oratorios, pour Draghi, Ziani, Legrenzi, Albinoni, Hasse, Telemann.

Giovanni Andrea Moniglia

(1624 - 1700)

Ipermestra (1658)

Médecin du cardinal Gian Carlo de Medici, à Florence. Fournit le livret de La Tancia (1657) et Ercole in Tebe (1661) à Jacopo Melani.

Orazio Persiani

Narciso e Eco innamorati (1642), Le Nozze di Teti e di Peleo (1639),

-

G.C. Sorrentino

Ciro (1654)

-

Giulio Strozzi

(1583 - 1652)

Romolo e Remo (1645), Veremonda l'Amazone di Aragona (1652)

Issu d'une célèbre famille florentine, fournit les livrets de La Finta pazza Licori (1627) et Proserpina rapita (1630) à Monteverdi. Contribua au développement de l'opéra vénitien avec les livrets de La Delia de Francesco Manelli, La Finta pazza de Sacrati.

 

retour page d'accueil