LA DORI

ou LO SCHIAVO REGIO

COMPOSITEUR

Marc'Antonio CESTI
LIBRETTISTE

Giovanni Filippo Apolloni
 

 Doris ou l'Esclave royal - dramma per musica en un prologue et trois actes, sur un livret de Giovanni Filippo Apolloni, représenté au Hof-Saales d'Innsbruck, en 1657.

Reprise au teatro Communale de Florence en 1661, en 1663 au teatro San Salvatore de Venise, puis en 1667 au SS Giovanni e Paolo.

 Le livret est dédicacé All'Illustriss. Eccellentis. E Reverendiss. Sig. Monsignore Pietro De Bonsy Vescovo, e Signore di Bessiers. Consigliere del Rè Christianissimo ne' suoi Consigli, & suo Ambasciatore appresso la Serenissima Republica di Venetia (*). La dédicace est datée du 1er janvier 1663.

(*) Pierre de Bonsy, cardinal, archevêque et primat de Narbonne, président né des Etats de Languedoc, Commandeur des Ordres du Roy, Grand Aumônier de la Reine Marie-Thérèse d'Autriche

 Personnages : Dori, princesse de Nicée, crûe princesse d'Égypte, en habit d'esclave nommée Ali (soprano), Oronte, roi de Perse, amant de Dori (alto), Artaserse, oncle et tuteur d'Oronte (basse), Arsinoe, princesse de Nicée, épouse d'Oronte (soprano), Tolome, prince d'Égypte en habit de jeune fille nommée Celinda, épris d'Arsinoé (soprano), Arsete, précepteur de Dori (ténor), Erasto, capitaine de la garde d'Oronte, épris de Celinda (basse), Dirce, vieille nourrice d'Oronte (alto), Golo, bouffon (basse), Bagoa, eunuque gardien du sérail de Babylone (soprano), l’Ombra di Parisatide, mère d'Oronte (soprano), la Corte (soprano), Momo (alto)

Le prologue réunit selon les livrets Apollo, Inganno, Invidia, Amore (à Innsbruck), ou Fortuna, Costanza, Speranza, Tempo (reprise à Venise).

 

Argument

Dori, princesse de Nicée, doit épouser Oronte, prince de Perse. Elle est capturée par des pirates et, déguisée en homme, vendue comme esclave à sa propre soeur, maintenant destinée à Oronte. Une série de malentendus suit, compliquée par la fausse identité de Dori, comme celle de Tolomeo, qui a pris l'apparence d'une femme, mais finit par épouser la soeur de Dori, alors que Dori elle-même réapparaît finalement pour épouser Oronte.

Le livret comporte trois ballets : ballet des Eunuques, ballet des Maures du Sérail, ballet des Amazones.

 

Représentations :

 

 

  Retour à la page d'accueil