CELSE MARTYR

COMPOSITEUR

Marc Antoine CHARPENTIER
LIBRETTISTE

Père François de Paule Bretonneau
 

Tragédie en musique, du Père François de Paule Bretonneau (1660 - 1741), représentée au collège Louis-le-Grand, à Paris, le 10 février 1687. Conformément à la tradition du collège de Jésuites, la tragédie en français servit d'intermèdes à une pièce latine en trois actes, Celsus martyr, du Père Martin Pallu (1661 - 1730), préfet spirituel et directeur de la Congrégation du Collège.

Partition perdue.

Représentation au collège Louis-le-Grand

 

Synopsis

Celse, jeune chrétien, récemment converti, refuse de sacrifier aux dieux païens et, dès lors, se trouve en butte à des persécutions qui ébranlent sa foi. Partagé entre son Dieu et sa piété filiale et malgré les combats qui se livrent dans son coeur, Celse a l’héroïsme de la persévérance. Bien qu’elle ne soit pas chrétienne, sa mère, émue d’un si grand courage, veut alors mourir à sa place. Celse se rend au martyre avec joie car il prévoit en ce moment suprême la conversion de sa mère qu’il chérit. Elle se déclare croyante aussi afin d’obtenir avec son fils la palme du martyre.

 

 

  Retour à la page d'accueil