LA CLEMENZA DI TITO

COMPOSITEUR

Baldassare GALUPPI
LIBRETTISTE

Pietro Metastasio
 
ORCHESTRE

Orchestre Baroque de Savaria
CHOEUR

DIRECTION

Fabio Pirona

Vitellia

Mónika González

soprano

Titus

Zoltán Megyesi

ténor

Annius

Barnabás Hegyi

contre-ténor

Sextus

Andrea Meláth

mezzo-soprano

Publius

Tamás Kóbor

ténor

DATE D'ENREGISTREMENT

juillet 2007

LIEU D'ENREGISTREMENT

Studio Hungaroton - Budapest

ENREGISTREMENT EN CONCERT

non

EDITEUR

Hungaroton

DISTRIBUTION

Abeille Musique

DATE DE PRODUCTION

3 avril 2008

NOMBRE DE DISQUES

2

CATEGORIE

DDD

Critique de cet enregistrement dans :

"Baldassare Galuppi fut très productif puisqu’il a plus de cent opéras à son actif ! Et sur le nombre, il écrivit une Clémence de Titus avant celle de Mozart (sans compter Caldara, Hasse, Veracini, Gluck, Jomella, Anfosi, Sarti, Myslevecek, Naumann, et d’autres compositeurs encore plus inconnus) ; le caractère magnanime de l’empereur Titus Vespasien a inspiré tous ces nombreux musiciens, qui tous ont utilisé le livret de Pietro Metastasio plus ou moins modifié.

L’opéra de Galuppi date de 1760, figurant régulièrement à l’affiche de maints théâtres européens avant de retomber dans l’oubli. Oubli réparé puisque voici la première discographique mondiale de cette bien belle œuvre, témoignage de l’art musical vénitien de l’époque. Il est à noter, malgré tout, que Galuppi subit diverses influences européennes, au cours de ses longs séjours à l’étranger – Londres de 1741 à 1743, Saint-Pétersbourg de 1765 à 1768 à l’invitation personnelle de la Grande Catherine. Ses amis s’appelaient Carl Philipp Emanuel Bach et Goldoni, tandis que Rousseau ou Casanova défendaient ardemment sa musique. N’a-t-on pas attribué à Vivaldi de nombreuses œuvres de Galuppi… Justice lui est ici enfin rendue à travers cet opéra, d’autant qu’il occupe une place importante dans l’évolution de la comédie lyrique.

Cette Clémence de Titus appartient à l’esthétique de l’opéra seria vénitien et regorge d’airs magnifiques et poignants. On y retrouve les caractéristiques de l’écriture de Galuppi : sens de l’orchestration, de l’harmonie et du rythme.

Accompagnés sur instruments d’époque par l’Orchestre Baroque Savaria Baroque, les chanteurs, très vibrants, redonnent pleinement vie à cet opéra négligé."

 

 

 

retour page d'accueil