DIANA SCHERNITA

Diane bafouée (1629)

COMPOSITEUR

Giacinto CORNACCHIOLI
LIBRETTISTE

Giacomo Francesco Parisani d'Ascoli

DATE
DIRECTION
EDITEUR
NOMBRE
LANGUE
FICHE DETAILLEE
2002
Luigi de Filippi
Bongiovanni
1
italien

  Favola boschereccia en cinq actes, sur un livret de Giacomo Francesco Parisani (né à Ascoli, en 1602), d'après les Métamorphoses d'Ovide (Livre III).

Cornacchioli, âgé de trente ans, dédia l'oeuvre au prince Taddeo Barberini, le neveu du pape Urbain VIII, dont il espérait la faveur. Elle fut exécutée dans la résidence d'un noble allemand, Rodolphe, Baron Hohen Rechberg, pendant le carnaval de 1629. La publication est datée du 6 juin 1629.

Elle fait apparaître en conclusion du troisième acte les abeilles d'or, symboles des Barberini, autour du cadavre d'Endimione transfiguré en lys.

 

Synopsis

Acte I

(Cupidon, Diane)

Cupidon (soprano) apparaît sur un nuage, avec une torche allumée, au sommet d'une montagne : il est à la recherche de la Plaisanterie et du Rire. Sortant du nuage, il descend les marches d'un escalier. Diane (contralto) l'aperçoit et le réprimande, puis pour se moquer de lui, elle le guide à la Caverne d'Egérie et le laisse pour aller retrouver ses nymphes.

Acte II

 (Cupidon, Pan)

Cupidon sort vexé de la caverne, avec Pan (baryton). Il imagine d'utiliser le Dieu-Bouc pour tenter Diane par des cadeaux précieux, lui demandant de les apporter à la caverne où elle viendra se baigner avce ses nymphes. Pan s'en va et Cupidon revient à la caverne pour jeter un charme aux eaux, de façon que la déesse sera embrasée par l'amour le plus vil.

Acte III

(Cupidon, Endymion)

Cupidon jette un enchantement aux eaux de la caverne, puis s'occupe de rendre Endymion (ténor), son amoureux, jaloux. Celui-ci arrive en chantant une prière à la Lune, ayant reçu de Diane un miroir pour l'admirer dans le ciel. Cupidon perturbe son allégresse en lui racontant que sa déesse est éprise de Pan et qu'ils vont se rencontrer bientôt dans la caverne. Il exhorte Endymion à prendre l'apparence du chasseur Actéon s'il veut savoir la vérité. Endymion accepte.

Acte IV

(Pan, Diane, les deux Nymphes, Endymion sous l'aspect d'Actéon)

Pan revient joyeusement en sautillant. Il s'est procuré auprès de Midas des laines blanches avec lesquelles il est sûr d'obtenir les faveurs de la déesse. Il la voit arriver avec ses nymphes, et se cache dans un coin de la caverne. Pendant que les nymphes déshabillent la déesse, Endymion changé en Actéon revient habillé en chasseur avec deux chiens à ses côtés. Voyant la déesse, il se cache derrière un rocher pour la regarder. Furieuse d'avoir été observée, Diane et ses nymphes l'aspergent avec de l'eau. Il se transforme en Cerf et s'enfuit, poursuivi par les deux nymphes. Diane se retire dans un coin sombre de la caverne pour se rhabiller, et le Dieu Satyre en profite pour l'embrasser.

Acte V

(Diane, Pan, les deux Nymphes avec le Cerf, Cupidon)

Diane sort de la caverne, honteuse et prie Pan de ne rien dire de de son faux-pas amoureux. Il la rassure. Entre-temps, le choeur des nymphes et bergers arrive avec le Cerf tué par les nymphes. Celle-ci présente le Cerf à Diane qui, quoique vengée, ressent comme un regret étrange. Le choeur des nymphes et bergers essaie de l'égayer. Mais Cupidon apparaît et leur révèle que le Cerf mort est en fait Endymion. La déesse le pleure, le choeur est affligé. Sur les conseils de Pan, le Cerf est changé en un Lys jaune sur lequel reposent trois abeilles. La déesse ordonne de le transporter au Ciel, et on peut y voir trois abeilles d'or, entourées d'étoiles d'argent (allusion aux armes de la famille des Barberini).

 

Pour en savoir plus :

 

 

 

  Retour à la page d'accueil