LES FONTAINES DE VERSAILLES

COMPOSITEUR

Michel-Richard de LALANDE
LIBRETTISTE

Antoine Morel
 

    

Les Fontaines de Versailles sur le retour du Roy, concert donné à sa Majesté dans les grands appartements de son Château de Versailles, le 5 avril 1683 (page de titre du manuscrit conservé dans la collection Philidor), divertissement allégorique sur un livret d'Antoine Morel (*).

(*) Antoine Morel, chanteur et librettiste, valet de chambre de la Dauphine, mort vers 1710.

C’est dans les grands appartements du château de Versailles que cette pièce fut créée par la “Musique” du roi, le 5 avril 1683, en présence de ce dernier.

La distribution réunissait : Mlle Pluvigny (Latone), Mlle Rebel la cadette (Flore), d'Aix (Apollon), Mlle Rebel l'aînée, Anne Renée, épouse de Delalande (Cérès, la Renommée), Morel (Ancelade), Miracle (Bacchus), Gaye (Comus), un Choeur de Divinités chantants et un Choeur des Divinités jouant du violon.

Parmi les instrumentistes figuraient Philidor l'aîné (hautbois) et le cadet (flûte), Nicolas Hotteterre (basson).

L'oeuvre fut reprise à Marly le 28 juillet 1685, devant le Roi et la Dauphine, et avec Mlle de Nantes, devenue duchesse de Bourbon depuis le 24 juin, la Princesse de Conti, qui dansèrent des entrées dans les intermèdes, et s'y firent admirer par leur bonne grace et par la justesse de leur dance.

 Une seule partition complète subsiste, sous la forme d'une copie réalisée par André Danican Philidor et Fr. Collosson.

 

Représentations :

 

 

  Retour à la page d'accueil