LES FESTES GALANTES

COMPOSITEUR

Henry DESMAREST
LIBRETTISTE

Joseph-François Duché de Vancy
 

Opéra-ballet en trois actes et un prologue (entre Thalie, Bacchus & Comus), sur un livret de Joseph-François Duché de Vancy ( 1668 - 1704).

L'oeuvre fut représentée à l'Académie royale de musique, le 10 mai 1698, sans succès. Les Festes galantes souffrirent d'être représentées quelques mois après l'Europe galante de Campra, quoiqu'ayant été conçue avant. Il n'y eut que quelques représentations, dont celle à laquelle assista le Dauphin, le 25 mai.

La partition fut éditée en version réduite par Ballard.

Il n'y eut pas de reprise.

 

45me Opé. C'est un Ball. composé de trois entrées, dont les vers sont de Duché, & la musique de Desmarets : il est imprimé partition in-4°. fut représenté pour la premiere fois le 10 Mai 1698, & n'a jamais été remis au Théatre. Le Prol. est formé par Thalie, Bacchus & Comus. L'Auteur des paroles avoit eu intention de donner à ce Ballet le titre de l'EUROPE GALANTE, deux ans avant que le hazard eût fait tomber les mêmes caracteres dans l'esprit de deux personnes, qui pour lors ne se connoissoient pas. (de Léris - Dictionnaire des Théâtres)

 

Argument

La main de Célime, reine de Naples, est convoitée par trois amoureux, Isas, prince de Toscane, Carlos, prince de Naples, et Sostrate, prince persan.

A l'acte I, Idas donne une fêtes en l'honneur de Célime, où Bohémiens et Bohémiennes, Amaricains et Anéricaines viennent danser et chanter en italien.

A l'acte II, Carlos offre également à Célime un divertissement chanté par des matelots et des pêcheurs, et chante lui-même en italien.

A l'acte III, Sostrate à son tout une fête. Finalement, on célèbre les noces de Célime et d'Idas. Le peuple napolitain manifeste sa joie en chantant en italien et en dansant. 

 

  Retour à la page d'accueil