L'opéra baroque


Les compositeurs


Johann Wolfgang FRANCK

1644 - vers 1710

AENEAS, DES TROJANISCHEN FÜRSTEN ANKUNFT IN ITALIEN

livret de Johann Philipp Förtsch - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1680

ALCESTE

livret de Franck d'après Philippe Quinault - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1680

ATTILA

livret d'après Matteo Noris - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1682

CHARITINE ODER GÖTTLICH-GELIEBTE

livret de Heinrich Elmenhorst, poète et librettiste (1632 - 1704) - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1681

DIOCLETIAN

livret d'après Matteo Noris - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1682

DIE DREI TÖCHTER DES CECROPS

livret en un prologue et cinq actes de la comtesse Maria Aurora von Königsmarck - représenté à Ansbach en 1679

DIE ERRETTETE UNSCHULD

ou Andromeda und Perseus - livret de Johann Philipp Förtsch, d'après l'Andromède de Pierre Corneille - représenté à Ansbach en 1675 - repris à à Hambourg en 1679

DER GLÜCKLICHE GROSS-VEZIER CARA MUSTAPHA

livret de L. von Bostel - représenté, en deux parties, au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1686

GLÜCKWÜNSCHENDES JAGD-BALLET

représenté Ansbach en 1673

HANNIBAL

livret de Heinrich Hinsch d'après Nicolo Beregan - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1681

JOSELET ODER SEIN SELBST GEFANGENER

livret d'après Paul Scarron - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1680

DER MACCHABÄIDSCHE MUTTER MIT IHREN SIEBEN SÖHNEN

livret d'après Andreas Gryphius - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1679

PASTORELLE

représenté à Triesdroff, près d'Ansbach, en 1679

SEMELE

livret de Johann Philipp Förtsch, d'après Les Amours de Jupiter et Sémélé, tragédie à machines de l'abbé Claude Boyer (1666) - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1681

SEMIRAMIS

représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1683

DER VERLIEBTE FÖBUS

représenté à Ansbach en 1678

VESPASIAN

livret de P. Marci d'après Giulio Cesare Corradi - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1681

DER WOHL UND BESTÄNDIG LIEBENDE MICHAEL

ou Der Siegende une Fleihende David - livret de Heinrich Elmenhorst - représenté au Theater am Gänsemarkt de Hambourg en 1679

  Compositeur franconien qui travailla dans sa ville natale d'Ansbach et à Hambourg avant de s'établir à Londres en 1690. Son premier poste fut celui de précepteur des filles de la maison royale d'Ansbach en 1666. Dès 1668 cependant, un congé lui permit d'aller étudier en Italie. Il en revint avec de nouvelles idées et de nouveaux objectifs et entreprit de transformer la Hofkapelle d'Ansbach. En tant que Director de la Comédie, il imposa à l'orchestre une discipline à la Lully et composa au moins un ballet et deux opéras dans le style vénitien. Il fournit également de la musique sacrée et en 1677 devint chapelain.

Sa carrière à Ansbach connut une fin brutale lorsqu'en 1679 on l'accusa d'avoir, dans un accès de jalousie, blessé sa femme et assassiné un autre musicien de cour. Il se réfugia à Hambourg, où il fut immédiatement nommé directeur du Theater am Gänsemarkt. A son départ de Hambourg en 1687, il avait composé 17 opéras, dont Aeneas (1680), qui contient le plus ancien air connu avec trompette obligée, et Cara Mustapha (1686), dont le sujet traite du siège de Vienne par les Turcs et où se mêlent traits à la française, à l'italienne et à l'allemande. De 1682 à 1686, il servit également comme directeur de la musique de la cathédrale luthérienne. On le retrouve à Londres en 1690, où il publia des chansons et organisa des concerts en collaboration avec Robert King, à Covent Garden. On perd sa trace en 1696, mais il pourrait avoir séjourné en Espagne et exercé la médecine. (Guide de la Musique baroque - Fayard)

 

 

 

Retour à la page d'accueil