L'opéra baroque


Les compositeurs


François FRANCOEUR

21 septembre 1698 (Paris) - 5 août 1787 (Paris)

LES AUGUSTALES

-

LE BALLET DE LA PAIX

-

LA FÉLICITÉ

-

LES GÉNIES TUTÉLAIRES

-

ISMÈNE

-

PIRAME ET THISBÉ

-

LE PRINCE DE NOISY

-

LE RETOUR DU ROI

divertissement - paroles de Pierre-Charles Roy (1683 - 1764) - représenté Château de Versailles le 9 septembre 1745 - musique en collaboration avec François Rebel

SCANDERBERG

-

TARSIS ET ZÉLIE

-

ZÉLINDOR, ROI DES SILPHES

-

 

 Francoeur dit le Cadet, fils de Joseph Francoeur (*), membre des Vingt-quatre Violons, puis contrebassiste, et frère de Louis (**), également violoniste. Violoniste, il entra à l'Opéra en 1713, à l'âge de quinze ans, puis intégra la Musique de la Chambre du roi. Compositeur de la Chambre en 1727. Il succéda à Sénallié comme membre des Vingt-quatre Violons en 1730. Maître de musique à l'Opéra en 1739, Inspecteur général adjoint aux côtés de Rebel en 1743, surintendant de la Musique de la Chambre de Louis XV en 1744, il devint co-directeur de l'Opéra avec François Rebel en 1757. Annobli par Louis XV en 1764.

(*) Joseph Francoeur, mort à Paris en 1741, basse à l'Opéra, puis admis parmi les Vingt-Quatre Violons en 1706.

(**) Louis Francoeur, né et mort à Paris (vers 1692 - 1745), entra à l'Opéra en 1704, puis parmi les Vingt-Quatre Violons en 1710, dont il prit la tête en 1717.

 

Retour à la page d'accueil