TARSIS ET ZÉLIE

COMPOSITEUR

François FRANCOEUR et François REBEL
LIBRETTISTE

Jean-Louis-Ignace de la Serre
      

Tragédie lyrique en cinq actes et un prologue, sur un livret de Jean-Louis-Ignace de la Serre, Sieur de l'Anglade (1662 - 1756), d'après un roman de Le Vayer de Boutigny, Maître des Requêtes.

Musique de François Francoeur et François Rebel.

Représentée, sans succès, à l'Académie royale le 19 octobre 1728.

C'était la première création à l'Opéra depuis la retraite de Nicolas de Francine - qui avait repris la direction, à la demande du roi, le 18 février 1721- et son remplacement, le 8 février 1728, par André Cardinal Destouches, précédemment Inspecteur général.

Distribution : Dun (Le Chef des Génies malfaisants), Mlle Eremans (Le Chef des Génies bienfaisants) dans le prologue, Chassé (Alpide, proclamé roi), Mlle Antier (Zélie, Princesse thessalienne), Mlle Pélissier (Arélise, Princesse du sang des anciens rois de Thessalie), Tribou (Tarsis, du sang de Pénée), Dun (Le Fleuve Pénée), Mlle Petitpas (Cléone, Daphnide), Mlle Erémans (Artémis, ou la Sylphide delphique, une Thessalienne), Mlle Minier (Une habitante des rivages, une Bergère). Mlle Sallé, la Camargo et Dumoulin participaient aux ballets.

Dès le 11 novembre 1728, l'oeuvre fut représentée avec un cinquième acte refondu, jusqu'au 18 janvier 1729.

 

Deux génies , l'un bon, l'autre mauvais, sont les acteurs du prologue. Le sujet de la pièce est tiré d'un roman qui porte le même titre, composé par le Vayer de Boutigny. Les principaux personnages sont un roi de Thessalie, une princesse du même pays, une autre princesse du sang des anciens rois , le Fleuve Penée, une Sibylle, etc. (Annales dramatiques - 1812)

 

"110me Opé. C'est une Trag. en 5 Ac. dont les vers sont de La Serre, & la musiq. de MM. Rebel & Francoeur. La premiere représentation s'en donna le 19 Octobre 1728, & elle est imprimée en musiq. partition in-4°. Deux Génies, l'un bienfaisant, & l'autre malfaisant, forment le Prolog. Le sujet de la pièce est tiré d'un Roman en six volumes in-8°. qui porte le même titre, par Le Vayer de Boutigny, Maître des Requêtes. Quoique le cinquieme Ac. de cet Opéra eût été refait pour déférer aux avis du Public, cependant il n'eut pas un succès bien brillant, & on ne l'a pas encore remis." (de Léris - 1763)

 

  Retour à la page d'accueil