L'opéra baroque


Les compositeurs


Domenico GABRIELLI

15 avril 1651 (Bologne) - 10 juillet 1690 (Bologne)

CARLO IL GRANDE

livret en trois actes de Adriano Morselli, d'après L'Arioste - représenté au Teatro San Giovanni Grisostomo de Venise, vers le 21 février 1688 - en visite à Venise, l'architecte suédois Nicodemus Tessin fut frappé par la magnificence des décors : ainsi la transformation d'une salle splendide et toute illuminée en une grotte épouvantable, puis la descente d'une loge emplie de personnes et de chevaux en chair et en os

CLEARCO IN NEGROPONTE

livret en trois actes de A. Arcileo - représenté au Teatro San Moise de Venise en 1685. Reprise au Secco Stuardo de Bergame en 1687, au Teatro Communale de Reggio Emilia en 1689

IL CLEOBULO

livret en trois actes de Giovanni Battista Neri - représenté au Teatro Formagliari de Bologne, en 1683

FLAVIO CUNIBERTO

-

IL GIGE IN LIDIA

livret en trois actes de Giovanni Battista Neri - représenté au Teatro Formagliari de Bologne, en 1683

LE GARE GENEROSE TRA CESARE E POMPEO

livret en trois actes de Rinaldo Cialli - représenté au teatro San Salvatore de Venise, en 1686

IL GORDIANO

livret en trois actes de Adriano Morselli - représenté au Teatro San Salvatore de Venise, le 21 janvier 1688

IL MAURIZIO

"drama da rappresentarsi in musica" - livret en trois actes de Adriano Morselli - représenté au Teatro San Salvatore de Venise, le 26 février 1687 - reprise au Teatro Fontanelli de Modène le 20 octobre 1689, à Livourne le 13 janvier 1691, à Vicence le 1er février 1691, à Padoue en 1691, à Lucques en 1694 sous le titre de Tiberio in Bisanzio, au Teatro Malvezzi à Bologne en 1697

RODOALDO, RE D'ITALIA

livret en trois actes de Tomaso Stanzani - représenté au teatro San Moise de Venise, le 10 janvier 1685

SILVIO, RE DEGLI ALBANI

melodramma - livret de Pietro d'Averara - représenté au teatro Ducale de Turin, en 1689

TEODORA AUGUSTA

livret en trois actes de Adriano Morselli - représenté au Teatro San Salvatore de Venise en 1686 - reprise au Teatro Malvezzi de Bologne en 1687 (avec un livret revu par G. Rapparini, et une musique revue par G.A. Perti) - reprise sous le nom de Teodora clemente au teatro Ducale de Plaisance en 1689 (livret revu par Aurelio Aureli, musique revue par B. Sabadini) - reprise à Livourne en 1691

TIBERIO IN BISANZIO

représenté à Lucques en 1694

Violoncelliste virtuose bolonais (connu comme " Mingan dal viulunzaal ") et compositeur. Gabrielli divisa sa carrière entre Bologne, Venise et Modène. A Bologne, il fut membre de l'Accademia Filarmonica et, de 1680 à 1687, premier violoncelliste à San Petronio. Ses canons et ses ricercars et sonates pour violoncelle seul - parmi les premiers du genre - témoignent d'une excellente connaissance de l'instrument. Il étudia la composition avec Legrenzi à Venise et composa des opéras pour les théâtres de cette ville ainsi que pour ceux de Modène, Turin et Bologne. Ses cantates, oratorios et opéras, donnés pour la plupart à Venise, accordent souvent au violoncelle et à la trompette (ainsi qu'à d'autres instruments) un rôle concertant, par exemple dans Flavio Cuniberto (1682) et San Sigismondo (1687). (Guide de la Musique Baroque - Fayard)

 

 

 

 

Retour à la page d'accueil