ORESTE

COMPOSITEUR

Georg Friedrich HAENDEL
LIBRETTISTE

Giangualberto Barlocci
   

ENREGISTREMENT
ÉDITION
DIRECTION
ÉDITEUR
NOMBRE
LANGUE
FICHE DÉTAILLÉE
1994

Michael Hoffstetter
Opera de Wiesbaden
1
italien
2004
2004
George Petrou
MDG
2
italien
2008
2011
Tobias Horn
Animato
2
italien

Pasticcio (HWV A11) sur un livret adapté par Haendel de L'Oreste de Giangualberto Barlocci, lui-même inspiré de l'Iphigénie en Tauride d'Euripide, ainsi que de l'Elektra de Sophocle et Les Euménides d'Eschyle. Il fut représenté le 18 décembre 1734, au Covent Garden Theatre de Londres, puis les 21 et 28 décembre.

Le 6 juillet précédent, le contrat de cinq ans liant Haendel à Johann Jacob Heidegger pour l'occupation du King's Theatre, sur Haymarket, était parvenu à son terme. Haendel avait alors passé un accord avec John Rich pour l'utilisation du Covent Garden. Il y disposait d'un petit choeur, d'un chorégraphe et du corps de ballet de Marie Sallé.

Covent Garden

Il avait dû également reconstituer sa troupe de chanteurs, la plupart ayant été recrutés par l'Opera of the Nobility. La distribution réunissait ainsi le castrat Giovanni Carestini (Oreste), la soprano anglaise Cecilia Young (Iphigénie), la soprano Anna Strada del Po, la seule restée fidèle à Haendel (Hermione), l'alto Maria Caterina Negri (Filotete), le ténor anglais John Beard (Pylade), la basse allemande Gustav Waltz (Toante).

La musique est entièrement de Haendel : l'Ouverture est reprise de la cantate Cor fidele (HWV 96), et Haendel puisa dans nombre de ses opéras précédents.

 

Personnages : Oreste; Ermione, épouse d'Oreste ; Ifigenia, soeur d'Oreste, prêtresse de Diane ; Pilade, ami d'Oreste ; Toante, roi de Tauride ; Filotete, capitaine de Toante

 

Synopsis

L'action de l'opéra se déroule sur un seul jour. La conscience par les crimes qu'il a commis, Oreste a perdu la raison et subit quotidiennement les cruelles tortures des Errinyes. Accompagné par son fidèle compagnon Pylade, il s'est rendu en Tauride afin de s'y offrir à Diane en sacrifice. Dans la légende il est dit qu'Apollon le chargea, par l'intermédiaire de l'oracle de Delphes, de voler le portrait de la déesse et de la rapporter en Grèce. Il serait ainsi délivré de ses obsessions. Iphigénie, sa soeur, est prêtresse du temple de Diane en Tauride, car, alors que son père Agamemnon voulait la sacrifier pour d'obtenir un vent favorable permettant à sa flotte de regagner Troie, cette dernière avait enveloppé Iphigénie dans un nuage et l'avait amenée en Tauride. Toante est roi de Tauride et il lui avait été annoncé qu'Oreste provoquerait sa chute. C'est pourquoi, ne connaissant pas Oreste, il avait ordonné, à titre préventif, de sacrifier sur le temple de Diane tous les étrangers arrivant en Tauride.

Acte I

Iphigénie trouve Oreste dans le bois sacré de Diane, sans savoir qu'elle se trouve face à son frère. Elle veut le prévenir du sacrifice qui menace sa vie et Filotete, capitaine de Toante, qui est amoureux d'elle, la soutient afin de gagner son amour. Entre-temps, à la recherche de son époux, Hermione, l'épouse d'Oreste, arrive dans le port. Elle tombe sur Pylade, le fidèle ami d'Oreste, et ils sont tous deux arrêtés par Filotete, car ils sont étrangers et donc condamnés à mort. Mais Toante s'éprend d'Hermione et souhaite la posséder. Hermione le repousse.

Acte II

Oreste se trouve dans l'avant-cour du temple lorsque Pylade est entraîné par les gardes. Il intervient en sa faveur mais Toante ordonne aussi son exécution. Oreste est prêt à se battre mais Iphigénie veut l'arracher à son funeste destin et interdit le combat ; il se livre. Elle se sert de l'amour que lui porte Filotete, délivre Oreste, incarcéré à son tour, et lui indique le chemin menant à la mer, mais ce dernier hésite à fuir sans son fidèle Pylade. Enfin, suivant les traces de son époux, Hermione rencontre Oreste ; Toante surprend leur étreinte et les fait arrêter.

Acte III

Toante dit à Hermione qu'il est prêt à laisser Oreste en vie et à le libérer mais à une condition : qu'elle accepte de lui appartenir ; elle rejette son offre et préfère les chaînes. Toante presse Iphigénie de tuer Oreste sur l'autel du sacrifice. Mais Hermione s'interpose et exige d'être exécutée ; on l'éloigne alors du temple. Pylade se fait alors passer pour Oreste pour mourir à sa place. Ce dernier refuse son sacrifice et tous deux affirment être Oreste. On ramène Hermione pour qu'elle identifie Oreste, mais même menacée de mort elle s'y refuse. Pour ajouter encore à la confusion, Hermione fait savoir qu'elle est la soeur d'Oreste. Lorsque, à la suite de cela, Toante exige qu'elle tue Pylade et Oreste, elle menace de le tuer en premier. Filotete prend son parti et le conflit s'envenime. Le combat s'engage et Toante est tué par Oreste. Le peuple est libéré, Oreste et Hermione sont réunis, le frère et la soeur se retrouvent, les tourments de l'âme sont vaincus.

(livret MDG)

 

 

Représentations :

 

 

 

 

 

 

 

 

Oreste à Corinthe

 

 

 

 

  Retour à la page d'accueil