LA JOURNÉE GALANTE

COMPOSITEUR

Pierre de LA GARDE
LIBRETTISTE

Pierre Laujon
     

 Opéra-ballet en trois actes, représenté le 25 février 1751, à Versailles, sur le théâtre des Petits Appartements monté dans le Grand escalier des Ambassadeurs.

La chorégraphie avait été composée par Jean-Baptiste Dehesse (*).

(*) Jean-Baptiste François Déhesse (ou Deshayes) , comédien, danseur et chorégraphe. Attaché au Théâtre-Italien à Paris de 1734 à 1779, il y est maître de ballets de 1738 à 1757. Chorégraphe inventif, il réalise une quantité de ballets-pantomimes à succès. Il affectionne les thèmes champêtres mettant en scène une foule de gens du petit peuple [...] et les intrigues amusantes voire burlesques où sa verve cocasse fait merveille (le Pédant, 1749 ; les Pilots bouffis, 1751). La marquise de Pompadour le choisit pour régler les danses des scpectacles donnés dans son Petit Théâtre des Appartements (1747-53). Couvert d'éloges flatteurs par ses contemporains, dont Grimm, Cahusac et Favart, il est l'un des meilleurs chorégraphes de son temps. (Dictionnaire de la musique)

Le premier acte, la Toilette de Vénus, était interprété par Mme de Pompadour (Vénus) et M. de la Salle (Mars), Mlles Puvigné, Camille et Chevrier (les Grâces).

Le second acte, les Amusements du soir ou la Musique, n'était autre qu'Æglé, interprété par le duc d'Ayen (Apollon), Mme de Marchais (Églé), Mme Trusson (la Fortune).

Le troisième acte, la Nuit ou Léandre et Héro, était interprété par Mme de Pompadour (Héro, prêtresse de Vénus), le vicomte de Rohan (Léandre, amant de Héro), le marquis de La Salle (Neptune). Autres personnages : Prêtresses de Vénus, Habitants de l'île de Sestos, Matelots, Divinités de la Mer. Danseurs : le marquis de Courtanvaux, le comte de Langeron, le comte de Melport.

Selon Adolphe Jullien : Musique et paroles, tout parut agréable dans cet ouvrage : le second acte plut infiniment, le troisième fut moins goûté parce qu'il comprenait une tempête très longue et très difficile à rendre par le petit orchestre du théâtre.

En fait, selon Émile Campardon, les machines nécessaires pour rendre la tempête ne fonctionnèrent pas bien, ce qui compromit le succès de l'acte de la Nuit, les autres obtenant infiniment plus d'applaudissements.

L'oeuvre fut reprise le 4 mars, en présence de la reine, du Dauphin et de la Dauphine.

 

Léandre et Héro

Synopsis

D'un côté l'île de Sestos, de l'autre le temple de Vénus, avec la mer dans l'enfoncement.

Sc. 1 - La nuit. Léandre et Héro échangent des paroles d'amour. Ils évoquent la haine de leurs parents qui ne veulent pas de leur union. En raison de sosn amour, Héro a été choisie comme prêtresse de Vénus. L'aurore commence à paraître. Ils doivent se séparer. Léandre se jette à la mer, et les flots l'entraînent.

SC. 2 - Seule, Héro se lamente et envie le sort des oiseaux heureux. Le choeur des Prêtresses invité à célébrer l'Amour dès le lever du soleil.

Sc. 3 - Les habitants de Sestos arrivent en dansant. La fête est interrompue par une tempête.

Sc. 4 - On entend un choeur de matelots aux prises avec la tempête. Les habitants de Sestos s'enfuient.

Sc. 5 - On entend la voix de Léandre qui est jeté sur un rocher. Les flots l'engloutissent.

Sc. 6 - Héro ne peut le supporter et se jette à son tour dans la mer.

Sc. 7 - Neptune sort des flots pour apaiser la tempête, et accueillir les amants dans son palais. On est transporté dans le palais de Neptune. Léandre paraît, conduit par des Tritons, et Héro par des Néréides, tandis que les Divinités de la Mer chantent. Les amants se retrouvent., et remercient Neptune qui les unit dans l'immortalité. Le Choeur célèbre la vioctoire de l'Amour.

 

 

 

  Retour à la page d'accueil