L'opéra baroque


Les compositeurs


Jean-Baptiste LULLY dit Lully fils

6 août 1665 (Paris) - mars 1743 (Saint-Cloud)

APOLLON ET DAPHNÉ

-

BALLET DES VENDÔME

1721

EGLOGUE

exécutée à Fontainebleau, en novembre 1697 - partition perdue

ORPHÉE

-

LE TRIOMPHE DE LA RAISON SUR L'AMOUR

-

Le 6 mai 1678, à Fontainebleau, le roi accorda à Jean-Baptiste, alors âgé de treize ans, le bénéfice de l'abbaye bénédictine de Saint-Hilaire, près de Narbonne. Entré au séminaire de Saint-Sulpice, il succédait à Joseph Chabanceau de La Barre, musicien du roi, organiste de la Chapelle. La rente était de l'ordre de cinquante mille livres par an.

 

Jean-Baptiste de Lulli fut pourvu, le 7 février 1695, de la charge de surintendant de la musique du Roi, en remplacement de Boësset. Il a fait représenter en 1690 à l'Opéra, en collaboration avec son frère Louis, Orphée, tragédie dont les paroles étaient de Michel du Boullay. On l'appelle parfois l'abbé Lulli à cause de l'abbaye de Saint-Hilaire, près Narbonne, dont l'avait gratifié Louis XIV. (Campardon)

 

Il aurait composé une messe en plain-chant, improprement attribuée à son père, intitulée Missa Imperialis de M. J.-B. de Lully.

 

Retour à la page d'accueil