L'opéra baroque


Les compositeurs


Francesco MANELLI (ou MANNELLI)

1594/95 (Tivoli) - septembre 1667 (Parme)

L'ADONE

-

L'ALCATE

-

L'ANDROMEDA

-

LA DELIA OSSIA LA SERA SPOSA DEL SOLE

-

ERCOLE NELL' ERIMANTO
représenté à Plaisance en 1651 - musique perdue

LA FILO OVVERO GIUNONE REPACIFICATA CON ERCOLE

Junon réconciliée avec Hercule - livret de F. Berni - représenté au Teatro Farnese de Parme, en 1660 - musique perdue

LA LICASTA

drame lyrique - livret de Benedetto Ferrari - représenté en 1664 au Collegio dei Nobili de Parme, à l'occasion d'une vite de Cosimo de Médicis - musique attribuée également à Benedetto Ferrari ou à Antonio Bertali (dont La Licasta serait une adaptation de L'Inganno d'amore) - musique perdue

LA MAGA FULMINATA

-

IL RATTO D'EUROPA

L'Enlèvement d'Europe - livret d'Elvezio Sandri - représenté au Teatro Ducale de Plaisance, en 1653 - partition perdue

I SEI GIGLI
représenté à Parme en 1660 - musique perdue

LE VICENDE DEL TEMPO

Les Vicissitudes du Temps - livret de B. Morando - représenté au Teatro Farnese, à Parme, en 1652 - musique perdue

 

Surnommé Il Fasolo, chanteur, poète et compositeur qui collabora avec le poète-compositeur Benedetto Ferrari lors des premières représentations d'opéra dans les nouveaux théâtres de Venise à la fin des années 1630. Après un premier emploi à la cathédrale de Tivoli, Manelli se rendit à Rome (1624), où il rencontra et épousa une chanteuse romaine (Maddalena). Ils menèrent leurs carrières séparément jusqu'en 1637, date à laquelle il rejoignit sa femme à Venise et commença à travailler avec Ferrari. Manelli composa L'Andromeda (texte de Ferrari) en 1637 pour l'ouverture du Teatro San Cassino, où leur opéra La Maga fulminata fut donnée la saison suivante. Lui et sa femme chantèrent dans ces deux productions des rôles multiples. Tout en occupant en 1639 un poste dans le choeur de San Marco, Manelli trouva le temps de collaborer avec Giulio Strozzi pour La Delia, qui inaugura le nouveau Teatro SS. Giovanni e Paolo. L'Adone (jadis attribué à Monteverdi) suivit bientôt. Son dernier opéra pour Venise, L 'Alcate, fut représenté au Teatro Novissimo en 1642. Dans l'intervalle, il servit d'imprésario lors de la tournée d'une troupe vénitienne (qui comprenait Ferrari) à Bologne, où sa femme (dans le rôle de Vénus) et leur fils Costantino (Cupidon) chantèrent dans des représentations de La Delia et d'Il Ritorno d Ulisse in patria de Monteverdi. Il passa ses dernières années à Parme, où il composa des drames musicaux pour la cour des Farnèse. Aucun de ses opéras n'a survecu. (Guide de la Musique Baroque)

 

 

 

Retour à la page d'accueil