L'opéra baroque


Les compositeurs


Domenico MAZZOCCHI

8 novembre 1592 (Civita Castellana, près Viterbe) - 1665 (Rome)

LA CATENA D'ADONE

-

LA GENOINDA

ou L'Innocenza difesa - livret de Giulio Rospigliosi - représenté à Rome, en février 1641 au Palazzo Barberini et au Palazzo della Cancelleria, en l'honneur d'Isabella Gioieni Colonna, puis le 16 juin 1641 au Palazzo della Cancelleria, en l'honneur de Franz Wilhelm von Wartenberg - musique perdue à l'exception d'un air

Il servit le puissant cardinal Ippolito Aldobrandini, et grâce à son mécénat généreux et à celui des papes Urbain VIII et Innocent X, il vécut dans le luxe. Il composa au moins un opéra (La catena d 'Adone, 1626), sept oratorios latins et un oratorio italien (Coro di profeti, 1638), et publia des oeuvres musicales sur des poèmes latins d'Urbain VIII (Poemata), un recueil de Dialoghi e sonetti et un livre de madrigaux en 1638. Les Dialoghi et sonetti sont de conception très dramatique (aucun n'est plus efficace sur ce plan que la lamentation de Marie Madeleine). Les Madrigali, qu'on peut exécuter avec un consort de violes, comprennent de nombreuses indications dynamiques, parmi lesquelles echo et messa di voce. Un recueil varié de Musiche sacre, e morali incluant des cantates de jeunesse suivit deux ans plus tard. En 1642, il fut mêlé à une controverse sur les rapports entre une ancienne ville étrusque et sa Civita Castellana natale, ce qui mit fin à ses activités de compositeur. (Guide de la Musique Baroque - Fayard) 

 

 

 

Retour à la page d'accueil