ISBÉ

COMPOSITEUR

Jean-Joseph Cassanéa de MONDONVILLE
LIBRETTISTE

Henri-François de la Rivière
    

 

Pastorale héroïque, sur un livret du marquis Henri-François de la Rivière, Brigadier des Armées du Roi, et Chevalier de Saint-Louis (1642 - 1738), représentée à l'Académie royale de musique le 10 avril 1742, avec une distribution réunissant : Mlle Julie (L'Amour), Mlle Bourbonnois (La Volupté), Mlle Eremans (La Mode) dans le prologue, Mlle Le Maure (*) (Isbé, Bergère), Jélyotte (Alcidon, Berger, amant d'Isbé), Le Page (Adamas, Chef des Druides), Albert (Iphis, confident d'Adamas), Mlle Fel (Charite, Bergère), Mlle Eremans (Céphise, Magicienne), Cuvillier (Tirsis, Berger), Mlle Coupée (Climène, Bergère).

Il n'y eut pas de reprise.

 

(*) Catherine Nicole Le Maure était revenue à l'Opéra après avoir passé environ cinq ans à l'abbaye de Longchamp, dont elle avait fait les beaux jours. En effet, le Tout-Paris venait à Longchamp pour l'écouter. C'était, dit-on, une petite femme à figure noire, traits froids et durs, au caractère aigre, acariâtre, fantasque, mais ayant une voix si pleine, si mielleuse, si bien sonnante, qu'elle l'emportait sur tous les timbres les mieux étoffés et les plus vibrants des cantatrices italiennes.

 

"C'est une Pastorale héroïque en 5 actes, précédée d'un Prologue qui se passe entre la Volupté & la Mode, personnifiées, l'Amour & leur suite. (...) La première représentation de cette Pastorale fut donnée le 10 Avril 1742, & elle eut quelque succès, malgré toutes les contradictions qu'elle essuya, tant sur les vers que sur la musique ; elle n'a cependant pas été remise au Théatre. La scène en est sur les bords du Lignon." (de Léris)

 

  Retour à la page d'accueil