OTTONE, RE DI GERMANIA

Ottone, re di Germania

COMPOSITEUR

Georg Friedrich HAENDEL
LIBRETTISTE

Nicola Francesco Haym
 
ORCHESTRE
The King's Consort
CHOEUR

DIRECTION
Robert King

Ottone
James Bowman
contre-ténor
Teofane
Claron McFadden
soprano
Gismondo
Jennifer Smith
soprano
Matilda
Catherine Denley
mezzo-soprano
Adelberto
Dominique Visse
contre-ténor
Emireno
Michael George
basse

DATE D'ENREGISTREMENT
27 janvier au 3 février 1993
LIEU D'ENREGISTREMENT

ENREGISTREMENT EN CONCERT

EDITEUR
Hyperion
DISTRIBUTION
Abeille
DATE DE PRODUCTION
juin 1993
NOMBRE DE DISQUES
3
CATEGORIE
DDD

Critique de cet enregistrement dans :

"Hélas, on retrouve ici ces mêmes voix étriquées qui tournent d'une production d'opéra baroque à l'autre : le ghetto n'est décidément pas loin...Passons rapidement sur l'Ottone de James Bowman, celui-ci n'étant que l'ombre de ce qu'il a été...l'articulation des récitatifs, la prononciation (pâteuse) de l'italien et la virtuosité sont désormais caduques. L'autre substitut de castrat, Dominique Visse, campe avec bien plus d'à propos un Adalberto intéressant ; hélas un timbre des plus ingrats empêche d'apprécier pleinement une prestation par ailleurs fort stylée...La voix monochrome de Claron McFadden ne peut rendre passionnant le rôle de Teofane qui appelle une forte présence vocale et un aplomb technique qu'elle ne possède pas...Finalement, les surprises agréables viendront des seconds rôles de l'Emireno viril de Michael George, de la Matilda à la fois émouvante et corsée de Catherine Denley, de la Gismonda tragique et volcanique de Jennifer Smith...La chanteuse est bien la seule de cette distribution à croire réellement aux vertus dramatiques du personnage qu'elle interprète. L'orchestre dirigé par Robert King, est varié de timbres, de coloris, de rythmes. Peut-être manque-t-il malgré tout de cette petite touche d'emportement dramatique et théâtral qui eût pu nous passionner davantage...Une bonne version d'attente."

 

 

retour page d'accueil