IL PRIGIONIER SUPERBO

COMPOSITEUR

Giovanni Battista PERGOLESI
LIBRETTISTE

Silvano

DATE
DIRECTION
EDITEUR
NOMBRE
LANGUE
DISPONIBLE
FICHE DETAILLEE
1998
Marcello Panni
Bongiovanni
2
italien
oui

Créé le 5 septembre (28 août ?) 1733, au Teatro di San Bartolomeo de Naples, avec le castrat Antonio Castoro dans le rôle de Viridate, et le ténor Pinacci dans celui de Sostrate.

 

Argument

Clearco a été chassé de son royaume de Norvège par l'usurpateur Sostrate, et sa fille Ericlea, ont trouvé refuge auprès de Metalce, roi des Goths. Metalce, auquel se sont alliés le prince royal de Danemark Viridate, ainsi que de nombreux autres princes, attaquent et font prisonnier Sostrate. Celui-ci a une fille, Rosmene, qui repousse les avances de Viridate, prince du Danemark. Metalce s'éprend lui aussi de Rosmene, suscitant la jalousie d'Ericlea, héritière légitime du trône de Norvège. Après de nombreuses péripéties, Sostrate réussit à s'échapper aux griffes de son geôlier et Rosmene épouse finalement Viridate.

 

 Représentations :

 

Il Prigionier - Angelo Manzotti

"Exclusivement basé sur l'alternance de récitatifs, airs et duos, tous avec da capo, Il prigioner superbo s'avère d'un statisme défiant l'imagination, par delà les beautés d'une musique parfois sublime"..."Ezio Di Cresare est un Sostrate musical, mais sa vocalita n'a rien à partager avec l'univers de Pergolesi. Lucia Rizzi, Gabriella Morigi et surtout Alessandra Rossi connaissent de sérieuses difficultés techniques qui compromettent la virtuosité et la tenue du souffle. Adriana Cicogna a une voix de plus en plus gutturale et forcée. Le vrai point noir de la représnentation reste le sopraniste Angelo Manzotti...dont la voix paraît tantôt détimbrée, tantôt forcée ou privée de volume." (Opéra International - décembre 1997)

 

 

retour page d'accueil