L'opéra baroque


Les compositeurs


Giovanni Battista PESCETTI

vers 1704 (Venise) - 20 mars 1766 (Venise)

ALESSANDRO IN PERSIA

représenté au King's Theatre de Londres, le 31 octobre 1741

ALESSANDRO NELL'INDIE

livret de Pietro Metastasio - représenté au teatro San Angelo de Venise, durant le carnaval 1732

ANGELICA E MEDORO

livret de Carlo Vedova d'après Pietro Metastasio - représenté au Covent Garden de Londres, le 10 mars 1739

ARIANNA E TESEO

représenté au teatro della Pergola de Florence, durant le carnaval 1750

ARISTODEMO TIRANNO DI CUMA

livret de Paolo Rolli - représenté au King's Theatre de Londres, le 3 avril 1744

ARSACES

représenté au King's Theatre de Londres, le 29 novembre 1737

ARTASERSE

représenté au teatro Regio Ducale de Milan, le 28 décembre 1751

L'ASILO D'AMORE

représenté au King's Theatre de Londres, au printemps 1738

BUSIRI OVVERO IL TRIONFO D'AMORE

livret de Paolo Rolli - représenté au Little Haymarket de Londres, le 10 mai 1740

LA CANTATRICE

représenté au Teatro San Salvatore de Venise à l'Ascension 1727

LA CONQUISTA DEL VELLO D'ORO

livret de A. Cori - représenté au King's Theatre de Londres, du 6 janvier au 14 mai 1738 - avec une distribution réunissant Elisabetta Duparc la Francesina (Isifile), Antonio Montagnana (Aeto), - Maria Antonia Marchesini, la Lucchesina (Medea), Margherita Chimenti, la Droghierina (Absirto), Gaetano Majorano, dit Caffarelli (Giasone), Antonia Merighi (Peleo), Antonio Lottini (Ifite)

COSTANTINO PIO

représenté à Rome, en 1730

DEMETRIO

représenté à Florence en 1732 au teatro della Pergola - reprise au Haymarket de Londres, en février 1737, par l'opéra de la Noblesse dont Pescetti était devenu directeur en remplacement de Porpora - Carlo Broschi, dit Farinelli, interprétait le rôle d'Alceste

DIANA E ENDIMIONE

représenté à Londres, le 1er décembre 1739

DORINDA

représenté au Teatro San Angelo de Venise à l'Ascension 1729 - en collaboration avec B. Galauppi

EZIO

représenté au teatro San Giovanni Grisostomo, durant le carnaval 1747, avec Gioacchino Conti, dit Il Gizziello, dans le rôle-titre.

FARNACE

dramma per musica - livret en trois actes d'Antonio Maria Lucchini , d'après Vite parallele de Plutarque et Mitridate d'Apostolo Zeno - représenté au Teatro della Pergola de Florence, le 10 janvier 1749 - personnages : Berenice (soprano), Selinda (soprano) Gilade (soprano travesti), Tamiri (contralto), Pompeo (contralto travesti), Farnace (castrat alto), Aquilio (ténor)

IL FARNASPE

représenté à Sienne en 1750

FRA I DUE LITIGANTI IL TERZO GODE

représenté au teatro San Cassiano de Venise, au printemps 1749

NERONE DETRONATO

représenté au Teatro San Salvatore de Venise durant le carnaval 1725

GLI ODII DELUSI DAL SANGUE

représenté au Teatro San Angelo de Venise en 1728 - en collaboration avec B. Galuppi - Anna Giro y tenait le rôle d'Evandro

IL PROTOTIPO

représenté au Teatro San Salvatore de Venise à l'automne 1726

SABRINA

représenté au King's Theatre de Londres, le 26 avril 1737

SIROE RE DI PERSIA

livret de Pietro Metastasio - représenté à Venise à l'automne 1731 - en collaboration avec B. Galuppi

SOLIMANO

représenté à Reggio Emilia en 1756

TAMERLANO

représenté au teatro San Samuele de Venise, durant le carnaval 1754 - en colaboration avec G. Cocchi

I TRE DIFENSORI DELLA PATRIA

représenté au Teatro San Angelo de Venise à l'automne 1729

TULLO OSTILIO

livret d'Adriano Morselli - représenté à Venise en 1740 - Tullus Hostilius, troisième roi de Rome de - 672 à - 640, détruisit la ville d'Albe et déporta sa population à Rome ; il mourut dans son palais foudroyé

ZENOBIA

représenté à Padoue en juin 1761

 

  Compositeur d’opéras vénitien qui remplaça Nicolo Porpora comme directeur de l’Opera of the Nobility à Londres, établissement né sous une mauvaise étoile. Pescetti travailla dans divers théâtres vénitiens de 1725 à 1732 (collaborant parfois avec Baldassare Galuppi) avant de se rendre à Londres en 1736. Il s’y fit connaitre comme claveciniste aussi bien que comme compositeur d’opéras, et en 1739 publia un recueil de sonates pour clavier avec en appendice des arrangements de l’ouverture et de certains airs de son opéra La conquista del velo d'oro (donné au King’s Theatre l’année précédente). En 1747, il était revenu à Venise et en 1762 il fut nommé second organiste à San Marco. Pescetti composa aussi des oratorios, dont un seul (Gionata) a survécu. (Guide de la Musique Baroque - Fayard)

 

 

 

Retour à la page d'accueil