L'opéra baroque


Les compositeurs


Antonio POLLAROLO (ou POLLAROLI)

12 novembre 1676 (Brescia) - 30 mai 1746 (Venise)

L'ABBANDONO DI ARMIDA

représenté au teatro S. Giovanni Grisostomo de Venise en 1729 - musique perdue - avec Carlo Broschi dit Farinelli, Nicola Grimaldi dit Nicolino, et Domenico Gizzi

L'ARISTEO

représenté à Venise en 1700 - musique perdue

COSROE

représenté au teatro Alibert de Rome en 1723 - avec Carlo Broschi, dit Farinelli, dans le rôle de Palmira

DEMETRIO E TOLOMEO

représenté à Venise en 1702 - musique perdue

LA FIGLIA CHE CANTA

représenté à Venise en 1719 - musique perdue

GRISELDA

représenté à Venise en 1701 - musique perdue

LEUCIPPO E TEONOE

représenté au teatro San Giovanni Grisostomo de Venise en 1719 - décors de Giuseppe et Antonio Mauri - avec Faustina Bordoni dans le rôle de Leucippo - musique perdue

LUCIO PAPIRIO DITTATORE

livret d'Agostino Piovene, d'après Apostolo Zeno - représenté au Teatro San Giovanni Grisostomo de Venise durant le carnaval 1721 - décors de Giuseppe Mauro - avec Faustina Bordoni dans le rôle de Papiria - musique perdue

NERONE FATTO CESARE

représenté à Venise en 1715 - musique perdue

PLAUTILLA

représenté à Venise en 1721

SULPIZIA FEDELE

représenté à Venise en 1729 - musique perdue

I TRE VOTI

serenata - composée pour l'ambassadeur d'Autriche à Venise - exécutée à Vienne en 1724

TURIA LUCREZIA

représenté à Venise en 1728 - musique perdue

VENCESLAO

représenté à Venise en 1721 - en collaboration - musique perdue

  Fils de Carlo Francesco, il devint maestro di cappella adjoint à San Marco en 1702, accédant finalement au poste de primo maestro en 1740 comme successeur d’Antonio Lotti. Il écrivit des opéras (pour la plupart perdus) dans les premières années du siècle, puis des oratorios pour les ospedali vénitiens (1714-1718). Il composa en 1716 un Oratorio per il Ss Natale pour Rome et en 1724 une serenata, I tre voti, pour l’ambassadeur d’Autriche à Venise. (Guide de la Musique Baroque - Fayard)

 

 

 

 

Retour à la page d'accueil