LES AMOURS DES DÉESSES

COMPOSITEUR

Jean-Baptiste Maurice QUINAULT
LIBRETTISTE

Louis Fuzelier
     

 

Ballet héroïque en un prologue et trois entrées : Vénus et Adonis, Diane et Endimion, Melpomène et Linus. Livret de Louis Fuzelier. Représenté à l'Opéra le 9 août 1729.

La distribution réunissait : Mlle Eremans (L'Indifférence), Mlle Julie (L'Amour), dans le Prologue ; Mlle Pélissier (Vénus), Chassé (Mars), Mlle Petitpas (Euphrosine, une des trois Grâces), Tribou (Adonis) dans la première entrée, avec D. Dumoulin (un Chasseur) dans le ballet ; Mlle Antier (Diane), Chassé (Pluton), Dun (Endimion) dans la deuxième entrée, avec, dans le ballet, Mlle Sallé, D. Dumoulin et Mlle Camargo en Bergers et Bergères ; Mlle Pélissier (Melpomène), Tribou (Linus), dans la troisième entrée, avec, dans le ballet, Mlle Camargo (Terpsichore), Mlles Sallé et Mariette, et Laval (Élèves de Terpsichore).

Une quatrième entrée L'Aurore et Céphale fut ajoutée le 25 août, avec Mlle Pélissier (l'Aurore), Mlle Julie (Doris), Chassé (Céphale), avec, dans le ballet, Mlle Sallé (Flore), Laval (Zéphire).

Les représentations s'arrêtèrent le 29.

La chorégraphie avait été composée par Michel Blondy.

 

Prologue

Personnages : L’Indifférence, l’Amour, Indifférentes, de diverses Nations, Amants, des mêmes Nations

La Scène est dans le Palais de l’Indifférence

Première entrée : Vénus et Adonis

Personnages : Vénus, mars, Euphrosine, l’une des trois Graces, Adonis, Amours, jeux et Plaisirs de la suite de Vénus, Chasseurs de la suite d’Adonis

La Scène est dans un Bois. Le Theâtre représente un Bosquet orné; on voit au fond, la Façade d’un Palais de Vénus

Deuxième entrée : Diane et Endimion

Personnages : Diane, Pluton, Endimion, Bergers er Bergères de la Carie

La Scène est sur le Mont-Latmos. Le Theâtre représente un Bocage du Mont-Latmos, terminé par une Grotte ornée de Mousse et de Rocailles.

Troisième entrée : Melpomène et Linus

Personnages : Melpomène, Muse de la Tragédie, Linus, fils d'Apollon, inventeur de l'Élégie, les Muses, les Poètes illustres, Terpsichore, Muse de la Danse, suivie de Masques sérieux & comiques.

La Scène est sur les Bords du Permesse. Le Théatre représente les Rivages du Permesse ; on voit au fond le Mont-Parnasse.

 

 Une parodie de Louis de Boissy dit Bonnefoy (1694 - 1758) fut jouée au Théâtre Italien, le 3 août 1729, sous le titre Melpomène vengée, en prose mêlée de vaudevilles, qui n'eut qu'une représentation.

Synopsis

Melpomène est endormie au pied du Mont Parnasse. Des cris l'éveillent en sursaut. Elle s'aperçoit qu'on a raccourci sa robe pendant son sommeil. Un Cavalier qui se dit de Bayonne, la plaisante sur sa robe transformée en Pet-en-l'air. Diane survient qui annonce à Melpomène qu'on a représenté à l'Opéra ses amours avec Linus, et qu'elle-même a été représentée courant après Endimion. A la scène suivante, l'Opéra, la Comédie française, la Comédie italienne et l'Opéra-Comique se disputent et plaident leur cause devant Melpomène. Celle-ci leur enjoint de s'en tenir à ce qui convient à chacun. Puis, un monstre à trois têtes, appelé les Trois Spectacles, est condamné par Melpomène à être dégradé. On lui enlève son casque et sa houlette, et son brodequin, ne lui laissant qu'une affiche de la Comédie sur la poitrine. La parodie se termine par un ballet de Jean-Joseph Mouret.

 

 

 

  Retour à la page d'accueil