L'ENDRIAGUE

COMPOSITEUR

Jean-Philippe RAMEAU
LIBRETTISTE

Alexis Piron
     

 

Intermèdes (air de Grazinde, air du Génie, choeur des démons, divertissement final) pour l'opéra comique en trois actes d'Alexis Piron, représenté par la troupe de Charles Dolet à la Foire Saint-Germain, le 3 février 1723.

Ce fut la première fois que Rameau, alors âgé de quarante ans, écrivit pour le théâtre.

Ce fut aussi la première apparition de Mlle Petitpas, alors âgée de quatorze ans. Piron raconte ainsi : Ceux ou celles qui gouvernaient la Petitpas dans la noble intention d’en faire à leur profit ce qu’elle devint par la suite, me vantèrent sa voix et me prièrent de lui composer un morceau qui, mis en haute musique, lui méritât l’honneur d’être appelée au Grand Opéra. Rameau, alors très ignoré, composa pour l’amour de moi la musique de ce morceau. ... C’est la première fois que le public vit la Petitpas devenue depuis si fameuse sur le théâtre de l’Opéra par sa jolie voix et ses mauvaises moeurs. Elle avait alors à peine quatorze ans et deux souliers.

 

Argument

L'endriague est un monstre ailé en forme de crocodile, déambulant sur quatre pattes ; Grazinde doit lui être sacrifiée par le prêtre Caudaguliventer ; en dépit des avertissements du génie Popocarnbechatalipa, Grazinde est avalée par le monstre ; elle sera sauvée par le chevalier Espadavantavellados et Arlequin.

 

 

 

  Retour à la page d'accueil