THÉONOÉ

COMPOSITEUR

Joseph François SALOMON
LIBRETTISTE

Antoine de La Roque ou Simon Pellegrin
    

Tragédie lyrique en cinq actes et un prologue, sur un livret d'Antoine de La Roque (ou de La Rocque), né à Marseille, Chevalier de Saint-Louis, ancien Gendarme de la Garde du Roi, blessé d'un boulet de canon à la Bataille de Malplaquet, mort en 1744. Le livret est aussi attribué à l'abbé Simon Pellegrin, sous le nom de La Roque.

Création à l'Académie royale de musique, le 3 décembre 1715, avec une distribution réunissant : Mlle Antier (La France), Mlle Poussin (Clio, la Victoire), Murayre (Un Poitevin) dans le prologue, Thévenard (Thestor, sous le nom d'Amphiare), Hardouin (Icare, roi de Carie), Cochereau (Leucippe, sous le nom d'Alcidamas), Mlle Journet (Théodoé, sous le nom d'Axiamire), Mlle Heuzé (Elismène, fille d'Icare), Dun (Idas, gouverneur de Leucippe), Mlle Poussin (Doris, confidente de Théonoé), Dun (Neptune), Plessis (un Dorien), Mlle Antier (Une Carienne, une Prêtresse d'Apollon), Mlle Poussin (Un Carienne), Mlle Pasquier (Une Lycienne), Murayre (Un Guerrier), Mlle Minier (Une Matelote).

Il n'y eut pas de reprise.

 

  87me Opéra. C'est une Trag. en 5 Ac. de La Roque, mise en musiq. par Salomon ; elle fut représentée pour la premiere fois le 3 Décembre 1715, & est imprimée en musiq. partition in-4°. Le Prologue est entre la France, Clio , la Victoire, un Poitevin, & des habitans des autres Provinces de France. Le sujet de la Trag. est tiré d'Hygin, auquel l'Auteur a fait plusieurs changemens, dont il rend compte dans un Avertissement. On n'a point repris cet Opéra. (de Léris - Dictionnaire des Théâtres)

 

La scène est à Milet, capitale de la Carie

Personnages : Thestor, roi de Licie, grand-prêtre d'Apollon sous le nom d'Amphiare ; Icare, roi de Carie, amoureux de Théonoé ; Leucippe, fils de Thestor ; Théonoé, fille de Thestor ; Elismène, fille d'Icare, amante de Leucipe ; Idas, ancien gouverneur de Leucippe ; Doris, confidente de Théonoé ; Neptune ; un Carien ; Troupe de Cariens ; Troupe de Sacrificateurs, de Prêtres et de Prêtresses d'Apollon, une Prêtresse d'Apollon ; Troupe de Matelots ; une Matelotte

(*) tels qu'indiqués dans le Recueil général des Opéras, édition de J.B. Christophe Ballard de 1738

 

 

  Retour à la page d'accueil