ARMINIO

Arminius (1703)

COMPOSITEUR

Alessandro SCARLATTI
LIBRETTISTE

Antonio Salvi

  Opéra en trois actes sur un livret d'Antonio Salvi (première moitié du XVIIe siècle), inspiré de Tacite. Première représentation à Pratolino, Villa Médicis, en septembre 1703.

 

Synopsis

Arminius, prince germain, est prisonnier du général romain Varus. Il réussit à s'enfuir avec son épouse Tusnelda, mais il est de nouveau capturé par le père de celle-ci, Ségeste, passé à l'ennemi. De son côté, Varus aime Tusnelda et espère en faire son épouse. Ségeste condamne Arminius à mort, et tente d'empêcher son fils Sigismond d'aimer Ramise, la soeur du prince vaincu. Ebranlé par les supplications dc sa fille, et pour des raisons d'opportunité politique, Ségeste doute du bien-fondé de la condamnation qu'il a prononcée. Mais les Romains le rassurent et le menacent en même temps. Connaissant les sentiments du général, Arminius, avant d'être exécuté, confie Tusnelda à Varus. Mais la jeune femme préfère mourir avec son mari. Varus diffère alors l'exécution, craignant la haine de Tusnelda. Sigismond, envoyé par son père pour supprimer Arminius, le libère. Après la mort de Varus, le prince, vainqueur, revient au moment où Ségeste s'apprête à faire tuer Ramise et son propre fils Sigismond. Magnanime, Arminius lui laisse la vie et permet à sa soeur d'épouser Sigismond, unissant ainsi les deux familles. (Dictionnaire chronologique de l'Opéra - Le Livre de Poche)

 

 

  Retour à la page d'accueil