SEMELE

COMPOSITEUR

Georg Friedrich HAENDEL
LIBRETTISTE

William Congreve
 
ORCHESTRE
Frankfurt Baroque Orchestra
CHOEUR
Junge Kantorei
DIRECTION
Joachim Carlos Martini

Semele
Elisabeth Scholl
soprano
Iris, Cupid
Julia Schmidt
soprano
Juno
Annette Markert
alto

Ino

Britta Schwarz

alto

Athamas
Ralf Popken
contre-ténor
Jupiter
Knut Schoch
ténor
Cadmus, Somnus
Klaus Mertens
basse

DATE D'ENREGISTREMENT
27 mai 2007
LIEU D'ENREGISTREMENT
Monastère d'Eberbach - Rheingau - Allemagne
ENREGISTREMENT EN CONCERT
oui

EDITEUR
Naxos
DISTRIBUTION

Abeille Musique

DATE DE PRODUCTION
7 août 2008
NOMBRE DE DISQUES
3
CATEGORIE
DDD

 Critique de cet enregistrement dans :

"Trois mois après Hercules, voici Semele. Haendel les a composées dans l’autre sens, mais ces deux tragédies antiques poursuivent le même objectif : unir en une forme neuve le drame de l’opéra et le plan de l’oratorio. Joachim Carlos Martini, lui, a tranché : oratorio. Par quoi il entend un tableau dépourvu de sens, de théâtre, de visages et la plupart du temps, de voix. Ce concert capté dans un monastère de la Hesse ne déroge pas. Texte intégral avec quelques variantes (“ See, she blushing turns her eyes “ dans la version de l’unique reprise), orchestre et choeur dépassés, langue rudoyée (celle de Congreve, la plus voluptueuse du siècle), plateau impossible, battue neutre, climat polaire. Ce chef-d’oeuvre de l’érotisme sacrée ne résiste pas un quart d’heure, En attendant l’heure exquise, retournons donc à Nelson, à Gardiner (tous deux plutôt live) ou au récent Curnyn, sage mais bien mieux distribué."

"Semele... avec Elisabeth Scholl dans le rôle-titre, met la plupart des chanteurs en grand péril. Le chœur et l'orchestre s'avèrent plus approximatifs que jamais. À éviter."

retour page d'accueil