ATENAIDE

COMPOSITEUR

Antonio VIVALDI
LIBRETTISTE

Apostolo Zeno

ENREGISTREMENT
ÉDITION
DIRECTION
ÉDITEUR
NOMBRE
LANGUE
FICHE DÉTAILLÉE
2007
2007
Federico Maria Sardelli
Naïve
3
italien

 

  Dramma per musica en trois actes, (RV 702), dit aussi Gli affetti generosi, créé au Teatro di Via della Pergola de Florence, le 29 décembre 1728.

C'était le troisième opéra composé par Vivaldi pour le théâtre de la Pergola, après Scanderbeg (1718) et l'Ipermestra (1727). L'impresario du théâtre était toujours le marquis Luca Casimiro degli Albizzi (1644 - 1745), membre de l'Accademia degli Immobili alla Pergola, dont on détient 52 lettres adressées à Vivaldi. Il avait gagné beaucocup d'argent avec Ipermestra et comptait sur le nouvel opéra pour renflouer les caisses du théâtre.

La distribution réunissait notamment la soprano florentine Maria Giustina Turcotti dans le rôle-titre - que Montesquieu disait être la seconde actrice d'Italie derrière Faustina Bordoni, mais qui dut quitter la scène quelques années plus tard pour obésité - ; le ténor bolonais Annibale Pio Fabbri dit il Balino dans le rôle de Leontino ; Anna Giro, qui faisait ses débuts à Florence dans le rôle de Pulcheria ; le castrat soprano milanais Gaetano Valetta, membre de la Chapelle impériale de Milan, dans le rôle de Teodosio ; la contralto vénitienne Elisabetta Moro, dans le rôle de Varane ; la contralto florentine Anna Maria Faini dans le rôle de Marziano ; le ténor florentin Gaetano Baroni dans le rôle de Probo.

Montesquieu assistait à la représentation, et avouait avoir bien pris goût à ces opéras italiens.

L'Atenaide semble avoir reçu un mauvais accueil, selon plusieurs témoignages, dont celui du marquis Ferdinando Bartolommei, à la différence du Catone in Utica de Leonardo Vinci prévu comme second opéra de la saison.

Vivaldi reprit l'oeuvre en 1730 en vue d'une nouvelle production dont on n'est pas certain qu'elle eut lieu, mais qquqi était peut-être prévue à Vienne ou à Dresde. C'est elle dont la partition est conservée à Turin.

Le livret est inspiré par Atenaide, impératrice d'Orient, qui se convertit au christianisme sous le nom d'Eudossa, et met en scène Théodose II (401 - 450), fils de Théodose Ier.

 

Personnages : Atenaide, jeune Athénienne de haute naissance, fille de Leontino, réfugiée à Bysance sous le nom d'Eudossa (Eudoxie) ; Leontino, philosophe grec, père d'Atenaide ; Teodosio (Théodose), empereur de Bysance, épris d'Eudossa ; Pulcheria (Pulchérie), soeur de Teodosio ; Varane, fils du roi des Perses, Isdegarde, épris d'Atenaide ; Marziano, général de Teodosio, épris de Pulcheria ; Probo, préfet du prétoire, épris de Pulcheria

 

Synopsis détaillé 

Acte I

Loge impériale avec grand escalier

Un couloir menant au palais impérial

 (1) Eudossa se prépare à épouser l'empereur Théodose. Son père Leontino lui rappelle dans quelles conditions ils se sont retrouvés à Bysance : Eudossa n'est autre qu'Atenaide, jeune Athénienne de haute naissance, qui a quitté Athènes pour échapper aux assiduités de Varane, prince de Perse, pour se réfugier à Bysance alors romaine. Tous deux s'aimaient mais, selon Leontino, leur mariage n'aurait apporté que le malheur. A Bysance, Eudossa fut confiée à Pulcheria, soeur de l'empereur, et plut à ce dernier. Leontino recommande à Eudossa de rester fidèle à son époux et à sa soeur Pulcheria, et de ne pas se laisser gagner par la jalousie. Air de Leontino : Ti stringo in quest'aamplesso. (2) Eudossa se persuade qu'elle doit oublier Varane. Pulcheria vient la féliciter : Bysance applaudit aux noces, auxquelles assistera le prince Varane, l'héritier de la Perse. Eudossa se croit perdue. Marziano, le général des armées impériale, annonce à Pulcheria que Varane vient demander sa main. Air d'Eudossa : Della rubella. (3) Pulcheria interroge Marziano qui soupire, car il est épris d'elle. Marziano déconseille à Pulcheria d'épouser Varane. Pulcheria lui demande de faire en sorte que ce mariage n'ait pas lieu. (4) Probo vient aussi proposer ses services. Pulcheria le remet à sa place. Air de Pulcheria : Là sul margine del rio. (5) Probo et Marziano s'affrontent. Air de Marziano : Al valore che prode ti preggi. (6) Probo, seul, se promet que s'il n'obtient pas la main de Pulcheria, Marziano ne l'obtiendra pas non plus, et que pour cela le mieux est qu'elle épouse Varane. Teodosio lui confie qu'il s'irrite de la résistance de Pulcheria vis à vis de Varane. Probo insinue que ce refus est dû à l'amour de Pulcheria pour un autre, et que cet autre est Marziano. Teodosio décide aussitôt de l'exiler et envoit Probo auprès de Varane. Air de Probo : Imeneo piu chiare, e belle. (7) Teodosio s'abandonne à son amour pour Eudossa. Air de Teodosio : Trovo ne'gli occhi tuoi. (8) Varane arrive dans le palais. Air de Varane : Reggio amico, a te vicino. Probo l'accueille au nom de l'empereur. Varane lui avoue que la vraie raison de sa présence : il a apris que la "beauté pour laquelle il soupire" est au palais. Probo lui promet qu'il interviendra en sa faveur. (9) Leontino survient. Varane le reconnaît. Il envoit Probo auprès de Teodosio. (10) Varane interroge Leontino sur Atenaide. Leontino lui dit qu'il s'oppose à ce qu'il la rencontre, et lui conseille de rechercher une autre épouse. Varane insiste et menace. Leontino le renvoit vers Pulcheria. Air de Leontino : Mal s'accende di sdegno il tuo core. (11) Teodosio et Pulcheria accueillent Varane. Celui-ci demande qu'on lui accorde celle pour lequel il soupire. Teodosio, pensant qu'il s'agit de Pulcheria accepte avec plaisir. Varane est rempli de joie. Air de Varane : Tanto lieto ho il core in petto. (12) Teodosio félicite Pulcheria, mais celle-ci n'est guère enthousiaste. Marziano conseille aussi à Teodosio de tenir compte des réticences de sa soeur. Teodosio lui ordonne d'aller combattre les Bulgares. Marziano lui promet de se couvrir de gloire. Air de Marziano : Di novi ammori adorno. (13) Pulcheria prend la défense de Marziano. Teodosio reste ferme. Air de Teodosio : Qual la sua colpa sia. (14) Pulcheria se lamente sur le sort de Marziano. Air de Pulcheria : Quanto posso a' me fo schermo.

Acte II

Une salle magnifique, préparée pour les noces

(1) Teodosio demande à Probo d'aller chercher Eudossa. (2) Varane est stupéfait de voir arriver Atenaide. Teodosio la lui présente comme Eudossa, bientôt son épouse et impératrice. Il ne comprend pas la réaction de Varane, ni celle d'Eudossa, et exige des explications. Varane lui répond qu'il va parler. Air de Varane : Parli Teodosio. (3) Eudossa avoue qu'elle connaît Varane, qu'elle l'a rencontrée à Athènes, où elle s'appelait Atenaide, et que son père rompit leur relation en s'enfuyant à Bysance. Teodosio ne sait plus où il en est et renvoit Eudossa. Air d'Eudossa : Son colpevole a'tuoi lumi. (4) Teodosio ordonne à Probo d'annuler les noces. (5) Teodosio se sent trahi par Eudossa, et se jure de se venger. (6) Teodosio reproche à Pulcheria de lui avoir présenté Eudossa. Pulcheria lui conseille de la chasser. Mais teodosio préfère chasser son rival, Varane. Pulcheria le raisonne. Teodosio se calme. Air de Teodosio : Vorresti, il so, vorresti amor tiranno. (7) Pulcheria est soulagée que Varane en aime une autre. Marziano vient prendre congé, et se montre également soulagé. Il lui déclare sa flamme. Pulcheria fait semblant de ne pas vouloir l'entendre. Air de Pulcheria : Sorge l'irato nembo. (8) Marziano, resté seul, s'interroge. Air de Marziano : Bel piacer di fido core.

Cabinet impérial

(9) Teodosio reproche à Leontino de lui avoir menti. Leontino proteste de l'innocence de sa fille. Air de Leontino : Se cieco affetto. (10) Varane force la porte de Teodosio, et le menace s'il épouse Eudossa. Teodosio finit par décider que le choix entre eux revient à Eudossa elle-même. Varane accepte. (11) Teodosio annonce sa décision à Eudossa et ordonne à Probo de remettre une bague d'or à celui qu'Eudossa aura choisi. Air de Teodosio : Al tribunal d'amore. (12) Varane plaide sa cause auprès d'Eudossa. Mais il est trop tard pour Eudossa. Celle-cic annonce à Varane qu'elle restera fidèle à l'empereur. Varane devient furieux. Air de Varane : Il mio amore diventa furore. (13) Eudossa confie le bijou à Probo pour qu'il le porte à Teodosio. Air de Probo : Vado a recar contenti. (14) Eudossa annonce à son père qu'elle a opté pour Teodosio, mais Leontino la presse de fuir à nouveau de fuir. Eudossa refuse. Air d'Eudossa : Eccelso trono.

Acte III

Les jardins impériaux

(1) Probo est partagé et ne sait que faire. Air de Probo : Alme perfide insegnatemi. (2) Varane vient auprès de ProBo pour connaître le choix d'Eudossa. Probo lui annonce que c'est lui qu'Eudossa a choisi. (3) Teodosio survient et comprend son malheur. Il est abattu de la trahison d'Eudossa. Air de vVrane : Parato, che so, qual sia. (4) Teodosio veut châtier Eudossa, Pulcheria aussi. (5) Eudossa arrive le coeur joyeux, et se flatte de son chcoix. Elle ne comprend pas la réaction de l'empereur et de sa soeur. Pulcheria l'accuse de trahison et la chasse. Air de Pulcheria : Piu non vuo mirar quel volto. (6) Teodosio survient et accuse à son tour Eudossa. IL lui annonce qu'elle est bannie et la chasse. (7) Eudossa, seule, exprime son incompréhensison. Air d'Eudossa : Qual demone, qual furia oggi a'miei danni.

Une galerie, la nuit

(9) Air de Marziano : Cor mio, che prigion sei. Pulcheria veut l'éloigner, mais Marziano se jette à ses pieds. Pulcheria s'offusque qu'il ne soit pas encore parti, mais finit par lui avouer qu'elle soupire aussi pour lui. (10) Probo annonce à Varane qu'Eudossa est prisonnière de Teodosio. Il lui propose de réunir des hommes pour la délivrer. (10) Varane acepte, mais Marziano, caché, a entendu et se fait fort de déjouer leurs intrigues. Air de Varane : Mesto va l'agricoltore. (11) Varane se cache à l'entrée de Leontino et Eudossa. Leontino presse à nouveau sa fille de fuir la vindicte de Teodosio. Eudossa finit par accepter. Air d'Eudossa : Infausta reggia addio. (12) Teodosio et Pulcheria ont appris la fuite d'Eudossa. Teodosio avoue son amour pour Eudossa et ordonne à Probo d'empêcher par tout moyen la fuite d' Eudossa et son père. (13) Leontino survient et annonce à Teodosio que Varane a enlevé Eudossa. Teodosio veut partir lui-même à sa recherche. Probo lui propose de le remplacer. (14) Pulcheria s'interroge sur la fuite d'Eudossa. Leontino le détrompe sur Eudossa : c'ests lui qu'elle avait choisi. La trahison de Probo éclate au grand jour. Teodosio décide de partir avec des soldats pour le rattraper. Air de Teodosio : M'accende amor l'ire guerriere in petto. (15) Pulcheria regrette l'absence de Marziano. Air de Pulcheria : Te solo penso, ed amo. (16) Teodosio réunit ses troupes. (17) Marziano réapparaît devant Teodosio. Probo reconnaît sa trahison. (18) Teodosiuo veut courir à la recherche d'Eudossa, mais Marziano l'en dissuade. (18) Eudossa réapparaît, créant la surprise. Air d'Eudossa : Si son tua padre amoroso. Elle annonce que c'est Marziano qui l'a sauvé de Varane. Marziano raconte comment il a arraché Eudossa à Varane et arrêté Probo. (20) Pulcheria se joint à eux. Teodosio juge Marziano digne d'elle. (21) Varane survient à son tour, et rejette la faute sur Probo. Il réclame l'amitié de Teodosio. Ce dernier la lui rend. Choeur final : Bal goder quando si gode.

 

 

Représentations :

 

 

 

Atenaide - Festival de Barga

 

 

 

  Retour à la page d'accueil