L'UNIONE DELLA PACE E DI MARTE

COMPOSITEUR

Antonio VIVALDI
LIBRETTISTE

 

Sérénade à trois voix (RV 694), représentée chez le comte de Gergy, à l'ambassade de France à Venise, le 19 septembre 1727, à l'occasion de la naissance des filles jumelles de Louis XV.

Selon le Mercure de France, aux environs de huit heures, il y eut un très beau concert d'instruments qui dura près de deux heures.

La partition est perdue.

 

Lucine, la déesse présidant aux naissances, et Mars, dieu de la Guerre, débattent s'il convient de se réjouir de la naissance des jumelles, plutôt que de celle d'un Dauphin. Apollon les met d'accord en faisant remarquer de nombreuses autres occasions se présenteront d'avoir un fils, et que la naissance des jumelles est donc une raison de se réjouir.

 

Pour en savoir plus :

 

 

 

  Retour à la page d'accueil