L'opéra baroque

Les librettistes de Vivaldi

 retour à la page Antonio Vivaldi

Nicolò Beregan

Giustino

Comte vénitien, également auteur du livret de Il Tito de Cesti

Enrico Bissari

La Silvia

-

Grazio Braccioli

(1682-1752)

Orlando finto pazzo, Orlando furioso

Juriste de Ferrare, librettiste et dramaturge

Giacomo Francesco Bussani

Ercole su'l Termodonte

Surtout connu comme auteur du livret Giulio Cesare in Egitto, mis en musique par Sartorio et Haendel

Girolamo Giusti

Montezuma

-

Carlo Goldoni

(25 février 1707 - 6 février 1793)

Aristide

Né à Venise, fit des études de droit, mais s'orienta vers la comédie et l'opéra. De 1748 à 1762, il écrivit chaque année au moins six comédies et jusqu'à cinq livrets d'opera buffa, notamment mis en muique par Galuppi. Poète de cour à Parme en 1756, invité en 1762 par la Comédie italienne à Paris, où il resta jusqu'à sa mort.

Domenico Lalli

(1677 - 1741)

Agrippo, Arsilda regina di Ponto, Filippo re di Macedonia, Gl'inganni per vendetta, Ottone in villa, La Senna festeggiante

Né à Naples, de son vrai nom Sebastiano Biancardi, docteur en droit, époux de la soeur de l'évêque de Calvi, accusé de détournements de fonds dans une banque, il dut s'enfuir de Naples. Après avoir mené une vie de frasques et d'intrigues, il se réfugia à Venise en 1710, et devint un librettiste renommé (une soixantaine de livrets), et dirigea le San Giovanni Grisostomo et le San Samuele.

Antonio Maria Lucchini

Dorilla in Tempe, Farnace, Tieteberga

-

Scipione Maffei

La Fida ninfa, Il Giorno felice

-

Antonio Marchi

Artabano, La Costanza trionfante, Doriclea, L'Odio vinto dalla Costanza

-

Pietro Metastasio

(1698 - 1782)

Alessandro nell'Indie, Catone in Utica, L'Olimpiade, Siroe re di Persia

Antonio Domenico Bonaventura Trapassi, né à Rome en janvier 1698, reçut la tonsure en 1714, publia ses premiers poèmes en 1717, et devint membre de l'Accademia dell'Arcadia en 1718. Il étudia le chant et la composition à Naples avec Porpora et écrivit son premier livret d'opéra Didone abbandonata en 1723. Il succéda en 1729 à Apostolo Zeno comme poète de la cour impériale à Vienne. Auteur de 27 livrets d'opéra, il mourut à Vienne en avril 1782, à quatre-vingt quatre ans.

Adriano Morselli

L'Incoronazione di Dario

-

Matteo Noris

(av. 1650 - 1714)

L'Inganno trionfante in amore, Nerone fatte Cesare, Tito Manlio

Librettiste vénitien. Il s'exila à Florence et Gênes, de 1686 à 1692, à la suite du scandale provoqué par un livret jugé irréligieux, Il demone amante (Pollarolo - 1686)

Giovanni Palazzi

Armida al campo d'Egitto, Rosilena ed Oronta , La Verita in cimento

-

Agostino Piovene

Cunegonda, Tamerlano

-

Antonio Salvi

(1664 ? - 1724 ?)

Adelaide, Ginevra principessa di Scozia, Scanderbeg

-

Francesco Silvani

(1660 - 1728 ?)

La Fede tradita e vendicata, Feraspe, Semiramide, La Tiranna castigata, La Virtu triofante dell'amore e dell'odio ovvero Il Tigrane

-

Silvio Stampiglia

(1664 - 1725)

Rosmira fedele

Librettiste romain, auteur de livrets d'opéra utilisés notamment par Bononcini et Scarlatti, serenata et oratorios. Membre de l'Accademia dell'Arcadia romaine en 1690.

Apostolo Zeno

(1668 - 1750)

Atenaide, Griselda, L'Oracolo in Messenia, Il Teuzzone

Fils d'un patricien vénitien, né à Venise en décembre 1668, il participa en 1691 à la fondation à Venise de l'Accademia degli Animosi, écrivit son premier livret d'opéra en 1695 (Lucio Vero), fonda en 1710 le Giornale de'letterati. Associé à partir de 1705 avec Pietro Pariati. Devint poète de la cour des Habsbourg en 1714. Il se retira à Venise en 1729, où il mourut en février 1750. Auteur de nombreux livrets d'opéra et d'oratorios.

 

retour page d'accueil